Périménopause et ménopause: une nouvelle vie

Périménopause et ménopause: une nouvelle vie

iStockphoto.com

Vers une nouvelle vie

Qu’on se le dise: la ménopause n’est pas une maladie, mais une étape normale dans la vie des femmes. Elle peut même devenir fort enrichissante si vous l’abordez de façon positive. D’abord, avec l’arrêt des menstruations vient la fin du SPM exacerbé, de la contraception et… de la peur de tomber enceinte!

Pour plusieurs femmes, c’est aussi le temps des bilans. Elles reprennent leur vie en main. Les enfants sont grands, elles sont encore énergiques et elles disposent d’une sagesse, d’une maturité et d’une expérience uniques. Elles choisissent de prendre davantage soin d’elles, de se dorloter et de ne plus être continuellement dans la performance sans s’en sentir coupables.

Même si elles doivent faire le deuil de la maternité, d’une jeunesse et d’une certaine beauté, c’est le début d’une période de bonheur, de liberté et de sérénité. Et pourquoi pas!

Vous aimerez aussi:


Sauf chez quelques rares individus, la ménopause et l’andropause entraînent des changements physiologiques. Notre alimentation aurait-elle alors un rôle à jouer? Voici quelques petits trucs qui vous aideront.

L'hormonothérapie est efficace et sécuritaire pour diminuer les bouffées de chaleur et les problèmes associés à la perte hormonale. Et plus l’hormonothérapie est commencée tôt, plus elle procure des bénéfices.

Bok choy, panais, mâche, fève edamame, voici des légumes qui mériteraient de se retrouver plus souvent dans notre assiette, non seulement pour leur saveur mais aussi pour leur valeur nutritive.


Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Périménopause et ménopause: une nouvelle vie

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

2

Commentaires

Saignement menstruel très abondant et très longs. (24jours)

Est çe normal. Est çe que je suis seule à vivre ca.....

Humeurs

J'ai 54 ans et un mois sur 2 je veux tuer avant les menstruations. suis-je la seule?