Comment rester zen

Comment rester zen

iStockphoto.com

Zen au volant

Aux heures de pointe, vous vociférez contre les bouchons qui n’en finissent plus et les chauffards qui se rabattent brusquement devant vous. Et malheur à celui qui ose vous klaxonner! Coincé dans la circulation, votre pression grimpe en flèche.

  • Si vous êtes stressé et irritable avant même de quitter la maison, vous traînerez ces émotions pendant tout le trajet. Éliminez la course folle des petits matins en accomplissant certaines tâches la veille: préparer le lunch du lendemain, choisir les vêtements, faire le plein d’essence, etc.
  • Écoutez les bulletins de circulation. En cas d’embouteillage ou de travaux, prévoyez un autre trajet. Vous ferez peut-être plus de kilomètres, mais vous roulerez au lieu de bouillir d’impatience.
  • Calculez du temps pour les bouchons. Ainsi, vous serez moins angoissé à l’idée d’arriver en retard au boulot.
  • Le matin, partez plus tôt pour éviter le cauchemar de l’heure de pointe. Puis allez lire votre quotidien préféré dans un petit resto tranquille près du bureau, tout en sirotant un cappuccino. Après le travail, retardez, si possible, votre retour à la maison. Allez au gym, par exemple.
  • Vous ne pouvez tout contrôler, encore moins sur la route. Votre agressivité ne vous fera pas avancer plus vite. Et vous arriverez tendu, frustré et épuisé. Lâchez prise. Prenez conscience de vos comportements au volant et modifiez-les graduellement. N’oubliez pas que tous les automobilistes autour de vous sont dans la même situation. Inutile de vous en prendre à eux.
  • Pris dans un bouchon? Au lieu de voir ce répit forcé comme du temps perdu, prenez-le comme un moment privilégié. Profitez-en pour apprendre une nouvelle langue, faire quelques étirements afin de diminuer les tensions (exemple: tourner la tête de gauche à droite, puis de droite à gauche, en tenant la position de chaque côté pendant quelques secondes), écouter vos CD préférés en chantant à tue-tête (libérateur!) ou encore un livre audio…
  • La prochaine fois que quelqu’un tente de passer devant vous, au lieu de lui faire un doigt d’honneur, respirez par le nez. Profondément. Lentement. Consciemment. Parfait pour faire circuler l’énergie et retrouver la maîtrise de soi. À répéter plusieurs fois en situation de stress – au volant de la voiture, au bureau, dans une file.
  • Évitez la confrontation avec les enragés au volant pour ne pas augmenter la tension. Laissez-les passer… et s’énerver seuls.
  • Faites du covoiturage. En plus d’utiliser les voies réservées aux véhicules multioccupants, vous aurez de la compagnie pour jaser. Le temps passera plus vite, à la condition toutefois que vous choisissiez bien vos compagnons de route.
  • La faim et la soif peuvent intensifier votre impatience. Gardez une bouteille d’eau, des noix, des fruits secs et des barres de céréales dans le coffre à gants pour vous aider à tenir jusqu’à la maison.


Pages :

2

Commentaires

zen au volant

des fois je me dis ... je m'aime encore plus que quand je vois des fous sur la route car moi je veux vivre et longtemps .... petit truc avoir avec soi toujours de la bonne musique qui nous fais du bien d'entendre et prendre le temps de regarder la nature ... un levé ou couché de Soleil, contempler la nature...cela fait vraiment du bien et se dire qu'on est en SANTÉ ... mais pour les gens qui n'on jamais été malade ... ils ne peuvent pas vraiment comprendre car la maladie ... Car la maladie c'est comme un mur incontournable et on dois s'y soumettre et ceci se répète à tous les jours. Alors qu'en je prends le volant j'y pense et j'espère que cela va vraiment aider certaine personne a y participer avec joie. Je vous le souhaite vraiment la vie est tellement fragile prenez en soin et vous appartient. Un jour à la fois n'est pas là pour rien.

Zen au boulot

Après toute ces années de travail, je réalise que le stress diminue énormément le travail à effectuer, car on n'est pas là.... donc on doit reprendre bien souvent car notre présence d'esprit est ailleurs. Donc respirer et expirer et prendre le temps d'en prendre conscience ... nous ramène vraiment ici et maintenant. Alors à la pratique tout le monde .... et de plus en plus qu'on le fait .... de plus en plus on devient plus calme. Petit truc pour avoir la pais ... c'est peut-être fou vous me direz mais la meilleur place est la salle de bain. Là on est vraiment intime pour faire cet exercice.