La Toscane: des plaisirs pour tous les sens

La Toscane: des plaisirs pour tous les sens

iStockphoto.com

San Gimignano et le terreau des grands vins

Comme Florence et Sienne se sont âprement disputées au Moyen Âge, leurs luttes légendaires ont provoqué la naissance d’une foule de ces villages fortifiés qui ponctuent aujourd’hui la campagne toscane. Parfois, certains d’entre eux, cachés entre deux nuages, semblent presque inatteignables. Finalement on y monte par de longues routes en lacets, qui réservent des vues spectaculaires. C’est ainsi que l’on atteint San Gimignano, qui est considéré comme l’un des plus beaux villages de la Toscane grâce au caractère original de ses tours médiévales. 

Après avoir été très convoité (en témoigne sa triple muraille), San Gimignano connut une période florissante au Moyen Âge, raison suffisante pour que les riches familles s’y fassent construire des palais à la hauteur de leur fortune! Aux yeux de plusieurs experts, San Gimignano aurait été le «Manhattan du Moyen Âge». Heureusement, le village a pu conserver 14 de ses 72 tours maisons médiévales, qui aujourd’hui dominent un labyrinthe de ruelles, ainsi qu’une triple muraille, la Piazza de la Cisterna et la Piazza del Duomo, encerclée par la collégiale et le Palazzo del Popolo. Tout en haut du village, le Musée du vin nous invite à déguster un verre de Vernaccia di San Gimignano (un vin blanc sec, l’AOC du lieu), en admirant la campagne tout autour... La dolce vita dans ce qu’elle a de plus magique!

Le terreau de grands vins 

Plusieurs autres beaux villages perchés sont aussi le terreau de grands vins (des appellations contrôlées). À Montalcino, par exemple, le glacier local propose même un gelato parfumé au fameux Brunello di Montalcino! Si bonne soit-elle, la version glacée ne rend pas vraiment justice à ce prestigieux vin charnu, qui doit être vieilli en fût au moins cinq ans. Pour cette raison, il serait sacrilège de quitter Montalcino sans avoir visité, en plus de son château, un de ses grands vignobles comme la Fattoria dei Barbi. 

Quant au village de Montepulciano, il nous offre son Vino nobile. À déguster après avoir visité les caves souterraines de la maison Ercolani ou après avoir grimpé les ruelles jusqu’à la Piazza Grande (une navette permet aussi d’y accéder). 



Pages :