Lac-Castagnier

Lac-Castagnier

Lac-Castagnier? Qu’y a-t-il donc à voir là à Lac-Castagnier? Je lui explique qu’il y a longtemps que je veux retourner dans ce village où s’est joué, il y a bien des années, mon destin (pour dire les choses de façon un peu pompeuse). Explications.

C’était un dimanche du mois de juillet. Je venais tout juste de terminer ma septième année d’école.

La maison me semblait bien grande depuis que notre mère était hospitalisée.

J’avais entendu dire qu’il y avait cet après-midi-là des régates au lac Castagnier, au bord du village du même nom. J’ai proposé à mon père que nous y allions. À mon grand étonnement, il a accepté. (Peut-être trouvait-il lui aussi la maison un peu grande!)

Nous voilà donc, quelques heures plus tard, debout sur le quai, suivant du regard les embarcations qui font leurs prouesses sur l’eau. Mon père, un peu en retrait, parle avec l’abbé Lapalme, le curé du village qui est aussi, pendant la semaine, préfet des études au séminaire d’Amos. Sans que je le sache, ils étaient en train de décider du cours qu’allait prendre ma vie.

En effet, durant le voyage de retour, mon père m’apprend que j’entrerai au séminaire d’Amos en septembre.

C’est ainsi que, un demi-siècle plus tard, nous roulons, mon frère et moi, en direction de Lac-Castagnier.

Je suis un peu excité à l’idée de retrouver une partie de mon passé. Je me souviens vaguement d’une longue allée avec à droite la petite église en pierres des champs, à gauche le presbytère et, en contrebas, le majestueux lac.

Cela fait une petite demi-heure que nous roulons quand, tout à coup, j’aperçois sur notre droite le panneau indiquant que nous sommes arrivés à Lac-Castagnier.

Encore un peu, puis nous passons devant le cimetière! Le village ne devrait pas être bien loin. Et pourtant, pas l’ombre d’un village à l’horizon. Bizarre!

– Faisons demi-tour, dis-je à Jacques. J’ai vu qu’il y avait quelqu’un au cimetière. Nous allons lui demander notre route.



Pages :

12

Commentaires

Lac Castagnier

J.ai eu votre article par mon frère qui demeurent en Beauce, suite a votre visite au Lac Castgnier l'été dernier, il est attendu que le monsieur qui vous a informé, il n'a pas vécu au Lac Castagnier, pour vous dire que le presbytère et l'église avait été rasé. au fait ça c'est passé autrement, si vous voulez en savoir plus sur le Lac Castagnier depuis les année des régates car je crois que les dernière régates doive avoir eu lieu en 1961 ou 1962 et a venir à aujourd'hui, communiquez avec moi, je suis né au Lac Castagnier en 1942 et y es demeuré jusqu'en 1972 mais je revenais de temps en temps car je demeurais en région. je suis de retour depuis 2006. J'aimerais savoir a quel date que vous avez passé au Lac l'été dernier, car depuis 2006 il a un Gala de musiciens amateurs qui se déroule sur trois jours en 2006, 38 campeurs caravanier et 38 musiciens amateurs on attiré entre 600 et 800 personnes. l'an dernier nous avons eu 150 roulottes et plus de 2000 visiteurs, cette activité se déroulera les 1,2,3 août prochain, vous ètes le bienvenue, pour plus d'info communiquez avec moi pas courriel : pgd.technologie@sec.cableamos.com Salutation et bonne fin de soirée Paul G. Desjardins

article sur Lac Castagnier

Je viens du Lac moi ..Mr.Gauthier ,demeuriez-vous au Lac,car quand vous parlez du curé Lapalme,il m' a enseigné 3 ans. 1 an ôu 2 au presbytère car l'école était en construction.Je ne demeure plus au Lac mais j'y retourne tous les ans quand c' est possible,car je vais au Gala des musiciens,quelle belle fin de semaine on passe. Paul vous souhaite la bienvenue et moi aussi ,je vais certainement être là.Alors bonne soirée.agyel183@msn.com

Lac castagnier

Je suis née au Lac et j'y vais au moins 1 fois par année,rencontrer des gens avec qui j' ai fréquenté l'école et assister au gala des musiciens,c'est une fin de semaine eztraordinaire.Moi le curé Lapalme a été mon professeur pendant 3 ans et les cours se donnaient au presbytère pendant la construction de l'école.Au plaisir de se voir l'été prochain.Bonne soirée.agyel183@msn.com

lac castagnier

Bonjour Mr Gauthier

Juste un petit mot en passant pour vous dire ma surprise quand j'ai lu votre article sur le lac. Je suis native de Barraute et demeure présentement en Outaouais mais mon cœur est encore dans cette belle région qui est l'Abitibi .Au plaisir de vous lire encore sur nos racines communes.

jai rester au castagnier colonie 49 je suit nee en 44

oui jai tres bien connue le cure LAPALM il ma plasser a l,orphelinat d,UBERDEAU parce que ma mere netait pas marier avec mon pere (pour lui jai tait un batar et voyla comme je me rapelle de PAUL-EMILE LAPALM.....

j ai demeurer au lac pendant 7ans j ai ete a la petite ecole ens

ensuite j ai ete a l ecole pres du presbytere et j ai ete enfant de coeur jusqu a 14ans mon pere fernand conduisais l autobus et terminer mes etudes a barautte ca ete les plus belles annees de ma vie un endroit ou ilfaisait bon vivre on etait 11 dans notre famille on etaient pauvre mais j etais heureux d etre la quelle belle endroit aujourd hui j ai 67 ans et j y vais faire des tous a l occasion je trouve cela triste de voir qu il na plus rien

Famille Blanchet et Poitras

Bonjour, ma belle-mère est né  en 1949 à St-Georges de Castagnier. Est-ce que quelqu'un a connue les familles de Napoléon Blanchet et Ernestine Béland? Georgette Blanchet et Wilfrid Poitras? J'aimerais tellement voir des photos de ce coin de l'Abitibi, ma belle-mère m'en a souvent parlé mais malheureusement elle est décédé. Merci beaucoup: anniegendron98@gmail.com

Lac castagnier

Bonjour à vous tous. Je suis comme vous tous; Un gigantesque morceau de mon coeur vit au lac à tout jamais. Mes parents et grands parents ont vécus là bas au lac et chaque fois que j'y vais mon coeur vire à l'envers. J'ai toujours l'impression que mes vieux sont là avec moi.

Je suis présentement en contact avec m. Paul G. Desjardins. Je lui ai confié une idée qui m'est passé par la tête l'été dernier; ET SI JE TOURNAIS UN FILM SUR L'HISTOIRE DE LA COLONIE DU LAC-CASTAGNIER BASÉE SUR VOS TÉMOIGNAGES POUR PEU QUE VOUS Y SOYEZ INTÉRESSÉS? Qu'en dites vous?

Sylvain Lebreux.

Ma visite au lac

Cette été, pour la première j'ai pu visiter le lac, voir enfin où ma belle-mère et sa famille ont vécu.

J'ai rencontré Mr Desjardins, un homme d'une gentillesse immense.

L'hiver arrive a grand pas et j'ai juste hâte à l'été prochain pour y retourner.

Je trouves que l'idée du film est tout simplement génial, je souhaite de tout coeur qu'elle se réalise.

Annie Gendron

la peche

je suis ne a Barville et maintenant je reste dans les Laurentides depuis 34 ans. Je pense souvent au Lac Castagnier car mon pere Auguste Therrien m'amenait a la peche ,je crois aux brochets ou aux dores, je m'en souvient vaguement.Comme j'etais petite je trouvais le lac immense et J'avais peur d'embarquer en bateau avec mon pere .C'est des bons souvenirs
je dit un gros bonjour a mon cousin Paul Desjardins

Pauvre mais heureux!

Mon père m'a raconté la vie au Lac Castagnier. Arrivé alors qu'il n'avait de 3 ans, en 1939, il y a vécu jusqu'à l'âge de 16 ans, en 1952, date à laquelle son père est décédé. Il m'a raconte la dureté des hivers, la pêche du vendredi ax lacs Benoit et Vassal, les famiiles du rang ; les Vallières, les Leblond, les Descôteaux, l'homme fort Baquet Lafontaine… La vie sur une terre où pour s'en sortir il fallait travailler fort, très fort ! Mais au-delà de tout, durant toute sa vie, ce coin de pays aura été son paradis, il en parlait avec tellement de vigueur et de réalisme, que pendu au bout de ses lèvres j'ai écouté et compris. Aujourd'hui, 14 ans après sa mort, je peux raconter ses histoires d'une autre époque à mes enfants, et d'ici peu je leurs montrerai le lac, le cimetière, l'emplacement de la vieille église, du presbytère, le rang IV, le pit de sable, ses endroits qui font parties de nos racines.

Zéphirin Fontaine

Je cherche de l'information concernant Zéphirin Fontaine qui a construit un camp en bois rond vers 1936, d'après une photo à St-Alphonse Castagnier, de la Société d'histoire d'Amos.