Condo en copropriété divise: avant d’acheter

Condo en copropriété divise: avant d’acheter

iStockphoto.com

La copropriété où se trouve le condo que vous convoitez est-elle bien gérée et, aussi, bien assurée? Le fonds de réserve est-il convenablement garni? Mieux vaut vous en informer avant de signer.

En achetant un appartement en copropriété divise, vous devenez propriétaire de votre logement, mais aussi copropriétaire des espaces communs (toit, couloirs, terrain, garage, ascenseurs, escaliers, etc.) d’un immeuble dont vous partagerez la responsabilité ainsi que les frais d’entretien et de réparation. Que se passera-t-il lorsque le toit devra être refait ou les ascenseurs remplacés? Le coût de ces travaux est-il prévu au budget de la copropriété? En cas de sinistre, qui vous dédommagera pour les réparations à faire dans votre condo? Des cotisations spéciales sont-elles à prévoir dans un ou deux ans? Les frais de condo sont-ils trop bas, bien utilisés? 

En copropriété divise, toutes les décisions de ce type sont prises par les administrateurs du syndicat, élus par l’assemblée générale des copropriétaires dont vous ferez partie. Des décisions avec lesquelles vous devrez composer. 

D’où l’importance d’obtenir des réponses avant de vous engager. «Bien des gens achètent sans vraiment avoir vérifié la santé financière de l’immeuble, ni lu tous les documents témoignant de la gestion de la copropriété, soutient Me Benoit Prud’homme, notaire chez PDF Notaires. Plusieurs font aussi l’erreur de croire que leurs responsabilités se limitent à leur condo. Même s’il s’agit d’un appartement dans un immeuble, vous n’êtes pas un simple locataire, mais bien un copropriétaire.» Les réponses à ces questions se trouvent dans quelques documents dont vous devez exiger copie et que vous devez surtout lire attentivement.  



Pages :