Pages :

Trucs et astuces

Internet: Comment repérer les fraudeurs?

Chaque année, plusieurs centaines de milliers de Canadiens sont victimes de fraude informatique. Pour ne jamais se retrouver piégé, de quoi faut-il se méfier? 

Internet: comment repérer les fraudeurs?

Selon une enquête des Comptables agréés du Canada, un Canadien sur six a déjà correspondu sur les médias sociaux ou par courriel avec une personne qui masquait sa véritable identité. Or, cet anonymat cache parfois des motivations inquiétantes... Les deux catégories de personnes les plus ciblées par la fraude sur Internet sont les jeunes et les plus de 50 ans, affirme Benoît Dupont, professeur en criminologie à l'Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sécurité et technologie et directeur scientifique du Réseau intégré sur la cybersécurité (SERENE-RISC). Pourquoi? Parce que les jeunes sont les plus connectés, et risquent donc davantage de se retrouver face à quelqu’un de malveillant. Quant aux plus de 50 ans, les arnaqueurs communiquent directement avec eux, récupérant quelques informations sur la personne visée pour mettre sur pied un stratagème de manipulation appelé harponnage.

Le cyberfraudeur tente de «harponner» sa cible en lui envoyant un courriel annonçant un gain, ou bien en essayant de la faire entrer dans une relation amoureuse virtuelle. «L'idée est de convaincre tranquillement son interlocuteur d'envoyer de l'argent en échange de quelque chose, que ce soit la promesse d'une grosse somme d'argent ou le développement d'une relation, explique Benoît Dupont. Mais ces perspectives ne se réaliseront jamais.» Pour ces criminels, le plus dur est d'identifier une victime potentielle; ensuite, Ils n'ont plus qu'à enclencher leur mécanisme de manipulation. Et nul n’est à l'abri dans l'immensité d'Internet… «Les pirates ont réussi à automatiser la fraude à une échelle industrielle, constate le professeur en criminologie. Ils sont capables de lancer des campagnes de courriels à des dizaines de millions de personnes chaque jour!»

Une fois que la victime répond positivement au premier contact, la machine est lancée. Les arnaqueurs peuvent se montrer très patients: comme leur but n'est pas de soutirer seulement quelques centaines de dollars, la première demande de versement d'argent ne vient parfois qu’après plusieurs mois… «Les fraudeurs cherchent toujours à s’approprier toutes les ressources financières de la personne», affirme M. Dupont. Peu importe le temps que cela prendra, ils sont prêts à tous les stratagèmes!

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Internet: Comment repérer les fraudeurs?

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires