Voyage au Vietnam

iStockphoto.com

Vietnam: les splendeurs du passé et Hué la prestigieuse

Splendeurs du passé

Nous poursuivons notre trajet sur la route 1, en direction de la mer qui sera notre compagne pendant plusieurs jours. Le long des eaux vertes, sur lesquelles valsent les barques de bois colorées des pêcheurs, se succèdent de belles stations balnéaires, telles Phantiet, Mui Né avec ses superbes plages et Nha Trang avec son chapelet de petites îles et sa grande plage municipale bordée de cocotiers. On peut faire une croisière d’un jour sur un petit bateau pour découvrir ces îles, se baigner, faire de la plongée, visiter un aquarium…

La ville de Hoi An, qui fut jadis un important port commercial, évoque les splendeurs du passé. Son quartier historique, qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, est tout à fait charmant avec ses vieilles maisons de marchands chinois, dont certaines sont ouvertes aux visiteurs. Le soir, au bord du fleuve Thu Bon, le quartier s’éclaire de lanternes colorées et il est agréable de flâner dans cette atmosphère romantique, à travers les rues bordées de boutiques et de restaurants.

En parcourant le pays, nous faisons connaissance avec un peuple qui travaille: éleveurs de cochons, de poulets et de canards, femmes œuvrant dans des rizières, artisans tressant des tapis, fabricants d’encens ou de chapeaux coniques, tisserands, tailleurs…

Hué la prestigieuse

La légendaire route mandarine, le col des Nuages, serpente le long d’un magnifique paysage côtier, sûrement l’un des plus beaux du pays. Cette route nous mène à la ville impériale de Hué, qui s’élève devant la rivière des Parfums. Hué rayonna dans tout le Vietnam de 1802 à 1945 sous la dynastie des Nguyen, qui compta 13 empereurs. Elle a malheureusement été amputée des deux tiers de ses bâtiments durant la guerre.

Cette cité culturelle, que fréquentaient ambassadeurs, princes et hauts dignitaires, témoigne à travers ses vestiges de l’esprit de grandeur qui animait ses dirigeants. Il faut voir la citadelle, percée de 10 portes, à l’intérieur de laquelle se trouvent la cité impériale et les mausolées impériaux restants, entourés de bassins d’eau et de jardins dessinés selon les règles du feng shui. Le plus impressionnant de ces mausolées est sans nul doute celui de l’empereur Khai Dinh, qui régna de 1916 à 1925, auquel travaillèrent sans relâche environ 3000 ouvriers pendant 12 ans.

À Hué, il faut également visiter le marché animé et coloré qui offre un large éventail de produits locaux. D’ailleurs, un voyage au Vietnam serait incomplet sans la visite des marchés, où l’on trouve des produits et des aliments tous plus intrigants les uns que les autres. «Au Vietnam, tout ce qui bouge se mange…», nous dira notre charmant guide Nhu Bon.



Pages :