Safari en Afrique du Sud

istockphoto.com

Située sur la pointe méridionale du continent africain, la république de l’Afrique du Sud se déploie sur une superficie légèrement inférieure à celle du Québec, avec une densité de population six fois et demie plus grande. Des gorges spectaculaires du nord-est à la magnifique région côtière boisée du Cap Sud, des montagnes escarpées du Drakensberg aux plaines désertiques du Karoo, elle est impressionnante tant par sa grandeur que par son immense beauté. Le pays s’enorgueillit à juste titre de posséder une faune et une flore parmi les plus riches du monde.

De superbes refuges animaliers

Il n’est pas surprenant que les touristes attirés par les vastes étendues et les animaux sauvages de l’Afrique du Sud filent rapidement vers l’un ou l’autre de ses 17 parcs nationaux et de ses centaines de réserves nationales et privées: le pays est un véritable sanctuaire naturel! Après quelques jours passés à découvrir la très cosmopolite Johannesburg où atterrissent la plupart des vols internationaux, on apprécie vite le calme de la savane.

À deux heures de la ville, on peut expérimenter notre premier safari au parc national de Pilanesberg. Vaste et magnifique, il abrite les illustres Big Five, si populaires que chacun d’eux orne la monnaie en papier du pays. Ici, le massif aux petites collines de lave solidifiées qui encerclent le lac Mankwe, cratère d’un ancien volcan, dessine un paysage singulier.

La visite du parc se fait en voiture, à un maximum de 30 km à l’heure, et il est interdit d’en descendre (sauf aux endroits sécuritaires prévus à cet effet). Aussi surprenant que cela puisse paraître, certains touristes défient cette règle élémentaire pour se faire photographier avec un animal sauvage. Une affiche lue dans un parc en dit long sur le sort qui attend ces imprudents : «Mon dernier touriste était excellent…»



Pages :