Fort Myers et l’archipel de Sanibel: la Floride autrement

Fort Myers et l’archipel de Sanibel: la Floride autrement

Nathalie De Grandmont

L’archipel de Sanibel

Après avoir flâné quelques jours dans la région, c’est le moment de rejoindre les îles de Sanibel et de Captiva, reliées à la côte par un pont. Grâce aux différents courants marins, leurs superbes plages de sable blanc, presque poudreux, figurent parmi les meilleurs endroits dans le monde pour ramasser des coquillages. Il suffit de se trouver une belle plage (celle du phare, par exemple) et d’ouvrir l’oeil! On pourra même comparer nos découvertes avec les surprenants spécimens du musée Bailey-Matthews National Shell, qui présente des centaines de coquillages de toutes les formes et couleurs. Pour rester dans la thématique, pourquoi ne pas aller déguster les excellents fruits de mer du Timbers Restaurant & Fish Market, un des endroits favoris des résidents locaux?

On pourrait ensuite passer l’après-midi à pédaler sur les pistes cyclables de Sanibel jusqu’au refuge national J.N. «Ding» Darling. Située dans un estuaire, cette réserve naturelle abrite plus de 220 espèces d’oiseaux, sans parler des lamantins et des dauphins. Dans la baie de Tarpon, on croise des pélicans bruns ou blancs (plus volumineux), des oiseaux de rivage et de nombreux balbuzards, souvent perchés sur les toits des maisons qui bordent l’eau. Le spectacle est encore plus magique lorsqu’un dauphin accompagne soudain notre bateau ou qu’une bande de pélicans vole à la surface de l’eau dans les éclats orangés du soleil couchant.

Le lendemain, en route pour l’île de Cabbage Key, uniquement accessible par bateau. En partant du port de Captiva, on longe des résidences somptueuses, de même que l’île corallienne de Cayo Costa, protégée par un parc national. À Cabbage Key, on retrouve l’ambiance de la Floride d’autrefois: l’endroit ne compte qu’une tour d’eau, quelques sentiers et le Cabbage Key Inn & Restaurant, une curiosité en soi! Dans les années 1950, ce restaurant était surtout fréquenté par les pêcheurs, qui avaient pris l’habitude d’y coller quelques billets de 1 dollar avec leur nom dessus, en prévision de leurs mauvaises journées de pêche. Aujourd’hui, tous les murs de l’endroit sont couverts de billets. Même les visiteurs en accrochent après avoir dégusté les succulents poissons et pinces de crabe servis sur place! De retour sur l’île de Captiva, on magasine dans les boutiques et galeries d’art, avant de boire un lait frappé au Bubble Room, rempli de vieux juke-box, de jouets anciens et d’affiches rétro, une autre halte gastronomique typique! 

Pour terminer la semaine en beauté, les guides de la compagnie Dolphins Explorer nous attendent au port de l’île de Marco, non loin de Naples. Ils connaissent si bien les habitudes des 400 dauphins du voisinage qu’en leur compagnie, on en voit des dizaines s’approcher et sauter près du bateau. Au cours de l’excursion, on apprend aussi une foule de choses sur le comportement de ces attachants animaux. En fin de journée, on rejoint le centre-ville de Naples pour s’offrir quelques souvenirs ou un souper mémorable sur une terrasse, en savourant jusqu’à la dernière minute le doux climat de la Floride!



Pages :

1

Commentaires

Beaucoup de souvenirs.....

Je suis allée à Fort Myers Beach durant 20 ans et ce 6 mois par année, Je connais bien ainsi que les alentours.
Naples, Sanibel, Captiva, Cape Coral, Sarasota, etc.