En vacances à Haïti

En vacances à Haïti

iStockphoto.com

Labadie

Après 10 jours, Marie et moi, nous nous sentons bien auprès des Haïtiens, et nous nous intéressons sérieusement aux problèmes qui les affectent. À commencer par Labadie, dont la baie compte les plus belles plages du nord de l’île. La Royal Caribbean Cruise Line la présente aux touristes comme «son» paradis privé. En réalité, la Royal Caribbean verse une ristourne à l’État pour chaque passager qu’elle amène sur la plage depuis ses bateaux de croisière. Cette entente, qui date de 1986, empêche les villageois de bénéficier des retombées touristiques ou du potentiel de l’île. Niken, qui nous y a amenées en bateau-taxi, s’est fait menacer de peine de prison – rien de moins – par un «gentil» officier. Chez Norm’s Place, où Marie et moi logeons, on fait des réunions pour tenter de trouver des solutions. «Tu vas l’écrire que la Royal Caribbean garde tout pour elle?» Le problème, c’est que même votre ministre du Tourisme est au courant… 

Deux semaines auront passé comme un coup de vent. Au-delà des difficultés à composer avec le désordre ambiant et l’extrême pauvreté, j’ai été renversée par les qualités de coeur et d’esprit des habitants. Le jour de mon départ, j’avais préparé pour Paul, notre chauffeur, un lunch copieux comprenant un gobelet de crème glacée – au Giant, elle se vend 24$ le pot de 4 litres. Lorsque Paul, qui a vécu à New York, m’avait mentionné qu’il était sûr de ne plus jamais pouvoir en manger, j’avais voulu lui faire cette surprise. Après son lunch, il m’a fait signe: il fallait partir. «Et ta crème glacée?» que je lui demande. «Je vais la partager avec mon frère après vous avoir déposées.» J’ai ajouté: «Mais elle va être fondue…» 

Paul n’a pas répondu. Le partage, de toute évidence, aurait bien meilleur goût que la crème glacée. 

Vous aimerez aussi:


La Havane est une grande ville qui ne ressemble pas aux autres. Avant d’aller vous prélasser sur une belle plage cubaine, offrez-vous une virée en ville!


Voyage en Guadeloupe, une île aux accents francophones, à la forme et aux couleurs d’un papillon de collection qui se déploierait au milieu d’une nature abondante et généreuse, aussi bien sur terre que sous l’eau...

Imaginez l’inimaginable, un paradis sur terre, et vous le trouverez, ou presque. En Polynésie française, paix, calme et volupté vous attendent.


Pages :

1

Commentaires

article «En vacance à Haïti»

Bravo et merci, j'ai fait plusieurs voyages à Haïti (je suis trésorier de la Fondation Haïti Partage) et j'ai vécu les sensations que vous avez décrites à plusieurs reprises. J'ai beaucoup apprécié votre texte imagé et vos descriptions vivantes. Merci