Alsace et Autriche: festifs marchés de Noël

iStockphoto.com

Colmar la romantique

Colmar la romantique

Parmi les cinq marchés traditionnels disséminés dans la ville, deux se démarquent particulièrement. Le plus important se déroule place de l’Ancienne Douane, et le plus féerique, celui des enfants, place des Six Montagnes Noires, à proximité des canaux de la Petite Venise. Nul besoin d’être un enfant, cependant, pour apprécier la crèche mécanique animée par des automates, la barque du père Noël accostée près d’un quai et les arbres décorés d’énormes boules rouges!

C’est néanmoins à la tombée de la nuit que la véritable magie fait son apparition. La ville scintille alors de mille feux sous les réflecteurs, et on a l’impression de déambuler sous un chemin de lumière… Si l’on souhaite parfaire ses connaissances en matière de traditions de Noël, on participe à la visite nocturne commentée. À moins d’attendre au lendemain et de s’engouffrer au Musée du jouet pour assister à l’heure du conte du Noël alsacien…

La mélodie du bonheur

La réputation des marchés d’Alsace n’est plus à faire certes, mais d’autres endroits valent le détour. Par exemple, Salzbourg, ville natale de Mozart, qui compte à son actif quatre marchés de Noël dont deux situés en plein cœur de la vieille ville. Tant les stands du marché de l’Enfant-Jésus de la Dom Plaz – le plus ancien – que ceux de la Residenz Plaz débordent de produits d’artisanat de qualité, notamment les boîtes en bois peint et les boules décoratives en clous de girofle.

On profite aussi du moment pour arpenter les ruelles tortueuses bordées de boutiques, faire halte à la patinoire de la Mozartplaz ou écouter une chorale entonner des airs de Noël. Pour se réchauffer, on se délecte d’un chocolat chaud onctueux, à l’intérieur d’un café, ou l’on goûte un ofenkartoffel – pomme de terre chaude au fromage fondu ou aux lardons – en plein air, sous les néons chauffants. Si l’on désire s’offrir de jolis vêtements typiques autrichiens – vestes en loden, jupes de dirndl – et de somptueux objets en verre taillé, il faut se rendre au marché du château de Hellbrun, à 5 km au sud de la cité, considéré par plusieurs comme le plus beau de la région.

Quant aux mélomanes qui séjourneront à Salzbourg en décembre, ils seront servis à souhait, car on y présente moult concerts en cette saison de festivités. Le château Mirabell, jouxtant les jardins, est d’ailleurs l’une des adresses les plus prisées tant par les visiteurs que par les Autrichiens vêtus, pour l’occasion, de leur costume traditionnel. Et pour les achats de dernière minute, on s’arrête à l’un des kiosques du marché Mirabell avant d’assister au concert et de se laisser bercer par une sonate de Mozart… Divin!



Pages :