Destinations Québec

Toutes les escapades de 2018!

Les événements ne manqueront au Québec et alentours en 2018. De quoi se planifier d’ores et déjà quelques sorties réussies! 

Toutes les escapades de 2018!

iStock Photo

À Ottawa 

Le plein de nouveautés

L'an dernier, plusieurs villes, musées et institutions se sont refait une beauté dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. C'est le cas d’Ottawa, où le Musée des sciences et de la technologie ainsi que le Musée de la Banque du Canada (gratuit) ont rouvert au grand public en proposant de nouvelles expositions et expériences plus immersives. De son côté, le Musée canadien de la nature s'est enrichi d'une nouvelle galerie de l’Arctique, tandis que le Musée des beaux-arts du Canada offre de nouvelles salles d'art canadien et autochtone. Le Musée canadien de l’histoire réserve lui aussi une nouvelle Salle de l’histoire canadienne, qui décline 15 000 ans de notre histoire, répartis dans trois vastes galeries. Y aurait-il 150 nouvelles raisons de faire un tour dans la capitale fédérale? Presque! Info: museedelhistoire.ca et tourismeottawa.ca.

Au Saguenay

Féerie d’hiver

Déjà réputé pour ses paysages spectaculaires et ses «fantômes» de neige se formant sur les arbres, le parc national des Monts-Valin (à Saint-Fulgence) relance cet hiver ses pistes de ski de fond classique. Plusieurs sentiers de 2 à 12 km de long seront proposés, avec, en plus, la possibilité de prendre une pause à mi-chemin dans le relais chauffé Le Piedmont, juché sur une colline. Superbe panorama et bons moments en perspective! Info: sepaq.com et saguenaylacsaintjean.ca.

À Québec

La fête au château

Dans la capitale nationale, on célébrera le 125e anniversaire d'une véritable icône: le Château Frontenac! Feu roulant d'activités toute l'année: expositions d’artefacts, conférences historiques gratuites, concerts spéciaux, repas thématiques et même un nouveau cocktail signature – le Martinez royal – qui rendra hommage aux années 1920, l'âge d’or du légendaire édifice. Du 8 février au 13 mai, le Musée national des beaux-arts du Québec présente aussi, dans son nouveau pavillon Pierre Lassonde, une rétrospective majeure des œuvres d'Alberto Giacometti. Une première nord-américaine très attendue! Info: mnbaq.org, fairmont.com/frontenac-quebec et quebecregion.com.

À New York 

Parenthèse romantique

Pourquoi ne pas s’offrir quelques jours dans la Grosse Pomme? En hiver, les hôtels de Manhattan sont moins remplis (et moins chers). Et plusieurs restaurants proposent des menus à prix attrayants, dans le cadre de l'événement Restaurant Week (du 22 janvier au 9 février). La ville accueillera aussi une exposition internationale sur l'univers de Downton Abbey. L’occasion rêvée de retrouver l'ambiance, les costumes, les coulisses et les coutumes de cette époque, en plus de découvrir des extraits jamais diffusés de la célèbre télésérie anglaise. De son côté, le fameux Metropolitan Museum of Art propose des expositions sur Michel-Ange (jusqu'au 12 février) ainsi que sur l'or des Incas, des Aztèques et des anciens peuples d'Amérique (Golden Kingdoms, du 27 février au 28 mai). Depuis quelques mois, on peut aussi s'offrir une belle odyssée virtuelle dans les profondeurs des océans grâce à la nouvelle expérience National Geographic Encounter – Ocean Odyssey, près de Times Square. Info: downtonexhibition.com, metmuseum.org, natgeoencounter.com et nycgo.com.

À Toronto

Pour tous les goûts

Le Musée royal de l’Ontario fera le grand écart au début 2018 en présentant à la fois une exposition sur les Vikings (jusqu'au 2 avril) et une autre sur le grand couturier français Christian Dior, qui nous plonge au cœur de la haute couture à Paris dans les années 1950 (jusqu'au 18 mars). Les fans de comédies musicales pourraient même en profiter pour s’offrir une représentation de Come from Away au Royal Alexandra Theatre (àpd. 13 février) ou de An American in Paris au Princess of Wales Theatre (àpd. 27 mars). Info: www.rom.on.ca et seetorontonow.com.

En Ontario

Aux oiseaux

Envie d'assister à une migration printanière spectaculaire? Cap sur le sud-ouest de l'Ontario, au parc national de la Pointe-Pelée, qui souffle ses 100 bougies! Étant le point le plus au sud du pays, c'est aussi «la capitale canadienne de la paruline», pour laquelle on organise un festival et de multiples activités d'observation tout le mois de mai. On pourra participer à des randonnées guidées ou des dîners-causeries avec des spécialistes, en plus de s'amuser à repérer jusqu'à une centaine d'espèces différentes (dans le cadre du défi «100 espèces»). Véritable paradis pour les photographes et les amoureux de la nature, ce parc accueille aussi la migration des papillons monarques à l’automne. Et l'été, on y campe dans une des nouvelles tentes oTENTik tout équipées, bercés par le chant des cigales. Info: pc.gc.ca.

Au mont Tremblant

À tenter en été

Parfaite pour un week-end en famille, la belle station de montagnes de Mont-Tremblant, dans les Laurentides, s’animera encore plus cet été grâce à la 25e édition de son Festival international du blues, qui nous réservera plusieurs nouveautés (du 6 au 15 juillet). On redécouvrira aussi la ville sous un angle différent grâce au parcours illuminé et immersif Tonga Lumina, produit par Moment Factory. Et les amateurs de sport ne devraient pas manquer l'événement Vélo Motion, une coupe de vélo de montagne qui promet un sommet de sensations fortes (du 19 au 22 mai)! Info: tremblant.ca, blues.tremblant.ca, velomotion.ca et tongalumina.ca.

Dans Charlevoix

Embarquement immédiat

Voyager sans voiture n’aura jamais été si simple: une navette permet désormais d'accéder au point de départ du train de Charlevoix, à la Chute Montmorency, à partir de la gare du Palais, à Québec. De là, le train longe le fleuve et plusieurs paysages spectaculaires jusqu'à La Malbaie, en passant par Les Éboulements et Saint-Irénée, entre autres. Comme l'accent est maintenant mis sur le trajet et non plus sur les repas gastronomiques à bord, le coût des billets a diminué. Autres atouts, on peut emporter son vélo à bord (contre un léger supplément) et moduler son itinéraire à sa guise, avec une escale d'une nuit à Baie-Saint-Paul ou La Malbaie, par exemple (de la mi-juin à la fin octobre, traindecharlevoix.com). À Baie-Saint-Paul nous attend entre autres l’ancien couvent des Petites Franciscaines de Marie (devenu la Maison Mère), qui abrite maintenant un café-bistrot familial. Et à Saint-Joseph-de-la-Rive, le Musée maritime de Charlevoix promet rien de moins qu’un nouveau Parc des Navigateurs pour l'été 2018, avec des belvédères, un labyrinthe végétal, un arboretum, un parcours d’hébertisme et des expositions temporaires liées à l'histoire du Saint-Laurent! Info: museemaritime.com, maisonmere.ca et tourisme-charlevoix.com.

À Trois-Rivières

Musique et fleuve au diapason

Depuis quelques années, les étés à Trois-Rivières sont devenus plus «shows» grâce aux populaires spectacles Hommages, signés par le Cirque du Soleil, à l'amphithéâtre Cogeco. Le Cirque poursuivra dans cette veine en 2018 et proposera un spectacle musical et acrobatique en l’honneur du groupe Les Colocs (de la mi-juillet à la mi-août). Ces événements offrent aussi l'occasion rêvée de profiter de ce nouveau secteur de la ville, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice. Pourquoi ne pas s’arrêter au Musée Boréalis et prendre un cocktail sur sa belle terrasse, avec une vue unique sur le fleuve? Ensuite, la promenade se poursuit dans le vieux Trois-Rivières pour visiter l'église St. James et le monastère voisin, devenus accessibles au public tout récemment. Info: tourismetroisrivieres.com et lecheminduroy.com.

À Percé

Pas que le rocher!

Et si on larguait les amarres en Gaspésie? Grâce au nouveau Géoparc de Percé, des sentiers pédestres balisés permettent de découvrir la géologie exceptionnelle des alentours. Et on peut désormais admirer le village et son fameux rocher depuis une nouvelle plateforme vitrée suspendue à 200 m de hauteur. Une œuvre multimédia, Il est 21 h à Percé, raconte l’histoire de Glouskap, le premier Micmac, tout en mettant en valeur la beauté et l'histoire du site, qui remonte à 500 millions d’années. Info: geoparcdeperce.com et tourisme-gaspesie.com.

1

Commentaires

Toutes les escapades de 2018!

Très bien nous permet de découvrir des endroits à revisiter.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Toutes les escapades de 2018!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires