Pour un parfait voyage au sommet!

iStockphoto.com

Quand descendre ?

Quand descendre? 

Il existe quelques outils pour diagnostiquer le MAM, dont le score de Hackett. Dès que vous totalisez 2 points, vous êtes atteint du MAM. Entre 1 et 3 points, vous souffrez d’un léger MAM, de 4 à 6 points, d’un MAM modéré, à 6 points et plus, vous êtes en danger: descendez au plus vite d’au moins 500 m et soignez-vous. Ne tentez de remonter, s’il le faut, qu’après disparition complète des symptômes, en retenant que la récidive est fréquente. «N’attendez pas d’en être rendu là pour descendre, recommande Anne-Marie Charest, d’autant plus qu’à ce stade, il est difficile de prendre de bonnes décisions. L’esprit ne fonctionne plus bien. D’où un autre conseil majeur: ne montez jamais seul et soyez en mesure d’identifier les symptômes chez vos compagnons, et vice versa.»

En cas de MAM léger ou modéré, il faut se reposer à la même altitude, prendre des analgésiques et ne repartir qu’à la disparition des symptômes, en modérant son allure.



Pages :