Pour un parfait voyage au sommet!

iStockphoto.com

Complications

Complications 

Ignoré, le MAM peut évoluer et déclencher deux graves complications: l’œdème pulmonaire de haute altitude (OPHA) et l’œdème cérébral de haute altitude (OCHA). L’OPHA tue souvent – presque 1 personne sur 2 en l’absence de tout traitement, 1 fois sur 20 quand la personne souffrante a été redescendue et a reçu de l’oxygène.

Le MAM frappe sans discernement. La forme physique ne protège pas. Par contre, une personne qui ignore souffrir d’une maladie pulmonaire ou cardiaque peut avoir une très mauvaise surprise en altitude. En présence de maladie pulmonaire, il faut s’abstenir de voyager si haut. Passer voir son médecin avant d’aller en haute montagne s’avère une sage décision.



Pages :