Mal d’oreilles en avion

iStockphoto.com

À la clinique de santé voyage Medisys, on préconise la méthode la plus naturelle possible, soit celle que les ORL nomment Valsalva, du nom de son inventeur. On prend une respiration, on pince le nez, on ferme la bouche et on fait monter la pression pulmonaire comme si on voulait faire sortir l’air par les oreilles. Normalement, le tympan devrait se replacer en produisant un petit claquement. Cette méthode doit être utilisée en douceur.

On aura compris que si les sinus sont bouchés à cause d’un rhume ou d’une allergie, la manoeuvre peut ne pas fonctionner. Il est donc recommandé, à moins de contre-indication, de prendre avant et pendant le vol un décongestionnant ou un médicament contre les allergies afin de bien ouvrir tous les conduits (sinus, trompe d’Eustache, poumons, bronches, etc.). 

De plus, nos recherches sur le sujet nous ont conduits vers le «N300 Cet appareil fabriqué en Europe ne peut être acheté en Amérique du Nord que par Internet. À l’inverse de la méthode «Valsalva», le «N300» aspire l’air du conduit de l’oreille afin de rétablir la position du tympan. Nous ne possédons pas de données scientifiques concernant l’efficacité de ce produit mais, quand on y pense, il pourrait s’avérer très utile pour les jeunes enfants. L’appareil est vendu sur le Web pour environ 50$ CAN (www.ledrugstoreduweb.com).

Mise à jour: mai 2012