Le décalage horaire facilité

Jupiter Image

Décalage horaire: durant le vol

Idéalement, nous choisissons un vol de jour pour éviter de perdre des heures de sommeil. Si l’on voyage de nuit, on tente de dormir le plus longtemps possible. Ne lésinons pas sur tout ce qui nous y aidera: bandeau pour les yeux, bouchons pour les oreilles, coussin pour le cou… Pour plus de confort, enlevons nos chaussures — la pression fait enfler les pieds — et ne gardons que des chaussettes pour nous tenir au chaud.

Impossible de fermer l’oeil? Un somnifère à action brève peut être indiqué, mais comme cet hypnotique risque d’affaiblir les capacités, on ne doit y recourir que sur recommandation du médecin. Chose certaine, s’il apporte le sommeil et peut être utile pour les premières nuits à l’étranger, il n’équilibre pas le rythme circadien.

Certains produits naturels peuvent nous prêter secours, tel No-Jet-Lag, un produit homéopathique dont l’efficacité a été démontrée. À base de camomille, d’arnica, de bellis perennis, d’ipecacuanna et de lycopodium, ces comprimés favorisent le sommeil, diminuent l’anxiété et contrent les effets gastro-intestinaux. «Le traitement débute au décollage et se poursuit pendant toute la durée du vol. On ne signale aucun effet indésirable ni aucune interaction médicamenteuse», souligne la pharmacienne Chantal Dufresne dans Peut-on prévenir ou traiter les symptômes du décalage horaire (Québec Pharmacie, vol. 48, no 4, avril 2001).

Chantal Dufresne mentionne que l’on peut aussi se procurer un dispositif de traitement par acupression. «Il s’agit d’une roue de la dimension d’un disque compact sur laquelle on indique le lieu de départ et la destination; le dispositif mentionne les points d’acupression à stimuler tout au long du vol. On les masse à intervalles réguliers et les symptômes du décalage peuvent ainsi être atténués. Jusqu’à maintenant aucune étude clinique ne confirme l’efficacité de ce dispositif.»

Comme l’air de la cabine est sec, il vaut mieux remplacer les verres de contact par des lunettes, apporter un peu de crème hydratante et boire beaucoup d’eau et de jus de fruits ou de légumes tout au long du trajet en évitant les boissons alcooliques et le café qui exacerbent la déshydratation. Boire beaucoup d’eau nous incitera en plus à nous lever régulièrement pour aller aux toilettes, ce qui délie nos muscles et favorise notre circulation. Nous devrions profiter de toutes les occasions pour bouger et nous étirer afin d’éviter d’être ankylosé.

On recommande de manger légèrement en plein ciel. Louise Lambert-Lagacé propose de réserver à l’avance des repas lacto-végétariens. «Tentez de dormir jusqu'à l'heure du petit-déjeuner du lieu de destination, puis mangez un repas riche en protéines», conseille-t-elle en suggérant de demander un ou deux yogourts ou du fromage s'il n'y a que des croissants et de la confiture.



Pages :

1

Commentaires

Voyage Thaïlande

Je pars 8hr soir duree vol 21h. Avec 1 correspondance