Guide de vacances avec les petits-enfants

Guide de vacances avec les petits-enfants

iStock

Ces vacances avec vos petits-enfants, vous en rêvez depuis longtemps. Ne reste plus qu’à prendre certaines dispositions pour assurer à tous un voyage sécuritaire et sans tracas. Suivez le guide!

Cet été, Léa et William passeront une semaine avec vous. Pour souligner cesvacances seuls en votre compagnie, vous les emmènerez en voyage. Quelle belle aventure! Mais prendre en charge vos petits-enfants ne va pas sans certaines obligations. Car en l’absence des parents, vous avez la responsabilité de veiller à la sécurité et au-bien-être de vos petits-enfants. Soyez bien préparé.

Vos responsabilités

L’article 601 du Code civil du Québec dit que «le titulaire de l’autorité parentale peut déléguer la garde, la surveillance et l’éducation de l’enfant». En vous confiant leurs enfants, les parents vous chargent donc provisoirement du même devoir de surveillance qu’eux. Plus encore, vous avez la responsabilité de vous assurer qu’ils ne blessent personne et n’endommagent pas les biens d’autrui. Au Québec, le requérant doit donc prouver la faute, le dommage et le lien de causalité entre la faute et le dommage. Par contre, si vous avez laissé l’enfant sans surveillance, que vous avez été négligent ou que vous avez toléré un comportement dangereux, vous serez automatiquement tenu pour responsable. Cela dit, les lois ne sont pas nécessairement les mêmes dans tous les pays. Par précaution, informez-vous à propos de celles qui sont en vigueur dans le lieu que vous visiterez. Vous saurez à quoi vous en tenir s’il survenait un incident. 

Pas question, évidemment, de partir sans avoir en main tous les papiers essentiels. Voici les documents qu’il vous faut pour voyager en toute quiétude avec vos petits-enfants. 

La lettre de consentement

Ce document confirme que les parents autorisent leurs enfants à voyager à l’étranger avec vous. Être muni d’une lettre de consentement n’est pas une exigence prévue par la loi au Canada, mais c’est nécessaire à l’extérieur du pays, puisque ce document peut être exigé en tout temps par les autorités de l’immigration. À défaut de présenter une telle lettre sur demande, vous pourriez vous voir interdire d’entrer dans un pays ou d’en sortir. S’il n’est pas obligatoire de faire certifier le document par un représentant officiel (notaire, avocat ou commissaire à l’assermentation), cette précaution est recommandée lorsque la garde de l’enfant fait l’objet d’un différend afin que la validité du document ne soit pas mise en doute. 

Un modèle de lettre de consentement est disponible sur ce site du gouvernement du Canada. Une fois préparée, la lettre doit être datée et signée par les parents et un témoin. 

Suggestion: les autorités ne gardent habituellement pas la lettre de consentement, mais il serait prudent d’en faire une copie. 

Les passeports

Tous les enfants doivent posséder un passeport canadien pour se rendre à l’étranger, même aux États-Unis. N’oubliez pas de vérifier la validité de leurs documents. Plusieurs pays exigent en effet que les passeports soient encore valides de 3 à 6 mois après la date de retour. 

Les pièces d’identité

Assurez-vous que vos petits conservent toujours une pièce d’identité sur eux. Le plus simple, c’est de leur faire porter un bracelet d’identification avec leur nom et le numéro de téléphone à contacter en cas d’urgence. Ayez également sur vous des photos récentes, pas seulement sur votre cellulaire. Elles seront utiles s’ils s’égarent. 

Les assurances

Pour que le voyage à l’étranger se déroule sans gros soucis, il est important de souscrire à une assurance voyage pour vous et vos petits-enfants, incluant une assurance responsabilité civile. Non seulement cette couverture vous apportera la paix de l’esprit si l’un d’entre vous est malade ou blessé, mais elle s’avérera d’un grand secours en cas d’éventuels dommages subis ou causés par vous, vos petits-enfants ou autrui. 

Les carnets de santé

Apportez-les ou, à tout le moins, photocopiez certaines infos utiles, comme le groupe sanguin, les vaccinations et les allergies. N’oubliez pas non plus les cartes d’assurance maladie des enfants si vous voyagez au Canada. 

Les ordonnances médicales

Assurez-vous d’avoir une quantité suffisante de médicaments prescrits à vos petits-enfants (allergies, asthme, etc.) pour toute la durée du voyage. Et au cas où ces produits essentiels seraient perdus en cours de route, pensez à apporter les ordonnances du médecin. 

Les numéros de cellulaire et les courriels

Avant le départ, établissez un système de communication fonctionnel entre les parents et vous. Il est en effet important que vous puissiez les joindre facilement. Non seulement vos petits-enfants apprécieront de parler occasionnellement avec papa et maman, mais vous pourrez contacter rapidement ces derniers s’il y a une urgence – par exemple, un petit tombe gravement malade ou est blessé pendant le voyage et doit recevoir des soins médicaux immédiats. Le médecin peut bien sûr intervenir sans l’autorisation parentale si l’état de santé de l’enfant le justifie, mais il est toujours préférable d’obtenir leur assentiment. 

Une bonne idée: demandez aux parents de rédiger et signer un document d’autorisation aux soins en votre faveur, dans l’éventualité où ils ne pourraient être joints. Ce document vous protégera si vous deviez prendre une décision d’ordre médical. 

Mettre vos petits casse-cou à l’abri des dangers fait partie de vos responsabilités. Pour vous faciliter la tâche, répétez-leur régulièrement les règles de sécurité et adoptez quelques mesures simples. 

À l’aéroport

- L’aéroport est un lieu très achalandé: ne quittez jamais les enfants des yeux. Ils doivent toujours être devant vous ou à côté, jamais derrière. Demandez-leur de porter des vêtements de couleur vive afin que vous puissiez les repérer facilement dans la foule. Portez un sac à dos: vous disposerez ainsi de vos deux mains pour les tenir près de vous.

- À l’aéroport ou ailleurs, ne laissez jamais vos petits-enfants aller seuls aux toilettes ou dans une boutique, même s’ils s’en disent capables. Accompagnez-les. Il est facile de se perdre dans un lieu inconnu. 

En voiture

- Avant de prendre la route, veillez à ce que vos petits-enfants bouclent leur ceinture de sécurité, même pour les courts trajets. Si nécessaire, utilisez des sièges adaptés à leur poids et à leur taille, qui doivent être munis d’un système de retenue adéquat et installés correctement.

- Surveillez attentivement les enfants près de votre véhicule, en particulier lorsque vous le chargez ou le déchargez, ou encore avant de le faire reculer ou avancer.

- Ne laissez jamais un enfant seul dans un véhicule, ne serait-ce que quelques minutes.

- Pendant le trajet, maintenez les portières verrouillées pour éviter qu’un enfant ouvre la sienne par inadvertance. 

À l’hôtel

- Dès votre arrivée, faites le tour des lieux pour évaluer la sécurité. Y a-t-il des objets ou des appareils dangereux à la portée des enfants? La piscine est-elle clôturée? Les portes peuvent-elles être facilement déverrouillées? Les aires de jeux sont-elles sécuritaires? Repérez également le plan d’évacuation et les sorties de secours.

- Demandez aux enfants de mémoriser le nom de l’hôtel où vous allez séjourner.