Crise grecque et tourisme

Crise grecque et tourisme

shutterstock.com

Le secteur touristique représente entre 15 et 20% du PIB grec. C'est donc dire que les touristes sont particulièrement appréciés en Grèce en ce moment. Partez en paix et surveillez ces quelques points.  

Cartes bancaires

Même si le gouvernement a limité le montant des retraits bancaires, la mesure ne s'applique que pour les grecs et les cartes bancaires internationales  détenues par les touristes ne sont pas soumises à ces restrictions. Vous pouvez donc retirer le montant que vous voulez, assujetti bien sûr au plafond imposé par votre propre institution financière. Cependant, vous devrez sans doute vous attendre à de longues files d'attente et à un manque de liquidités dans certains guichets. 

Argent liquide

Les cartes de crédit Visa et MasterCard sont en principe acceptées dans les commerces de moyenne et de grande importance, mais pour pallier le manque de liquidité qui règne dans le pays, plusieurs commerçants exigent dorénavant d'être payés en espèces. Si vous avez fait affaire avec une agence de voyage et payé d'avance hôtel et excursions, vous n'aurez pas besoin de sommes considérables, seulement le nécessaire pour faire face à certains achats personnels. Mais si vous voyagez seul, on conseille de vous munir de suffisamment d'argent liquide pour éviter les surprises au moment de payer l'hôtel ou le restaurant, ou encore, de prépayer les nuitées avant le départ. Notez que la devise en vigueur en Grèce est l'euro et que vous devez faire une déclaration aux douanes à partir de 10 000 euros sous toutes formes que ce soit (liquide, chèques de voyage, mandats, etc.) 

Médicaments

La pénurie de fournitures médicales qui frappe le pays est aussi un élément dont vous devez tenir compte si vous suivez un traitement ou si vous souffrez s'une condition médicale particulière, comme des allergies. Munissez-vous de tous les médicaments dont vous avez besoin en quantité nécessaire et n'oubliez pas d'apporter les ordonnances correspondantes.

Sécurité

Le gouvernement du Canada n'a émis aucun avertissement particulier pour l'ensemble du pays sinon de prendre les mesures de sécurité normales. Les grèves et les manifestations se concentrent habituellement à Athènes et il est facile de se tenir à l'écart des lieux de rassemblement. Ne transportez avec vous que l'argent dont vous aurez besoin pour la journée, et laissez le reste de vos liquidités et vos papiers importants dans le coffre-fort de l'hôtel.  

Hausse des prix

La TVA est passée de 13% à 23% pour les denrées non périssables et la restauration, les courses de taxis, les billetteries d'événements. Attendez-vous à payer quelques centimes de plus dans les cafés, les restaurants et pour les repas servis dans les hôtels, même si la TVA pour les nuitées demeure à 13%.

Infos supplémentaires:

http://voyage.gc.ca/destinations/grece

Vous aimerez aussi:


La Croatie abrite des trésors insoupçonnés, et elle se laisse merveilleusement découvrir à bord d’un navire. Bienvenue dans ce pays d’îles, de soleil et d’histoire!


Les fleurs font partie de la culture néerlandaise et nous en mettent plein la vue tant dans la campagne qu’à Amsterdam. Bienvenue aux Pays-Bas côté jardins.

Saviez-vous que la Belgique est un pays de châteaux? Ces châteaux possèdent tous une histoire. Voilà l’occasion rêvée de faire une incursion dans le passé!


Pages :

  • 1
  • 2
  • Lire sur une page

1

Commentaires

Bémol

J'y suis allée en 2011 alors que la Grèce était en début de crise. Les grèves qui sévissaient à tout moment nous empêchant de visiter des musées, ruines ou autres étaient déjà problématiques. Aussi, on a passé près de ne pas pouvoir retourner chez nous le jour de notre départ puisque les aéroports étaient en grève le lendemain. C'est une super destination, mais c'est bon de savoir que les attractions ne seront pas disponible au moment où vous le souhaitez.