Assurance voyage: ne partez jamais sans elle

iStockphoto.com

Si vous deviez être hospitalisé aux États-Unis, par exemple, sachez que votre carte d’assurance maladie du Québec ne vous sera d’aucune utilité. Une crise cardiaque en Floride? Près de 20 000$ comme note de frais pour l’hospitalisation. La RAMQ ne vous remboursera qu’une fraction de ces déboursés. Une assurance voyage est d’autant plus judicieuse que les primes, pour les séjours de courte durée, tournent autour de 200$, souvent moins, pour une personne. Notez que par «courte durée», on parle généralement de 90 jours ou moins. Cela varie selon les assureurs.

Si vous faites affaire avec une agence de voyages, celle-ci vous offrira sans doute de vous assurer, ce qui peut être pratique car vous réglez tout sur place. Mais avant de dire oui, vérifiez si vous n’êtes pas déjà couvert au travail, par le truchement de votre régime d’avantages sociaux. Vous pourriez l’être également si vous détenez une carte de crédit Or, Platine, Classique, etc. En outre, si vous êtes membre d’une association de retraités ou d’un ordre professionnel, votre cotisation comprend habituellement ce type de protection.

Vous comptez effectuer plusieurs courts voyages durant l’année? Certains assureurs offrent des polices annuelles qui couvrent automatiquement chacun de vos séjours. Vous n’êtes donc pas obligé de remplir les papiers chaque fois.



Pages :