Pages :

Traitement et prévention

Une bonne dentition après 50 ans

Gingivite, usure, jaunissement, extraction, avec l'âge, certains problèmes peuvent gâcher notre dentition. Heureusement, il existe des solutions pour les prévenir et les corriger!

Une bonne dentition après 50 ans

iStockphoto.com

Afficher des dents impeccables booste le moral et a des effets positifs sur notre santé générale. «Chaque dent fait partie d’un mécanisme de précision et joue un rôle clé, tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique, confirme Danielle Patenaude, denturologiste. Bien alignées et emboîtées, elles rehaussent l’estime de soi, mais aussi la force de mastication. Elles favorisent également un meilleur équilibre dans tout le corps.» Le hic, c’est qu’en cours de route, des problèmes peuvent s’attaquer à notre dentition... et nous ôter l’envie de sourire. Voici comment les prévenir et les corriger!

L'entretien régulier des dents
Si on a la chance d’avoir encore toutes ses dents, on ne boude ni la chaise du dentiste ni la soie dentaire pour s’assurer de les garder le plus longtemps possible. «Avec les années, certains travaux de restauration réalisés dans le passé doivent aussi être refaits, ajoute le Dr Carbery, d’autant que les dents qui les soutiennent finissent par s’affaiblir.» 

Gare aussi à la gingivite, prévient l’expert: «Un saignement de gencives peut sembler banal, mais il risque de conduire à la parodontite, une inflammation avancée des tissus de soutien des dents. La mauvaise haleine s’installe, les gencives se déchaussent et les dents se déplacent, ce qui crée de l’inconfort. Une perte osseuse graduelle se produit autour des dents, entraînant leur chute.» Avec un régime alimentaire adéquat (on limite sucreries, café, alcool et boissons gazeuses), des soins appropriés au quotidien et une supervision du dentiste, on peut prévenir et même renverser la vapeur en ce qui concerne certains problèmes dentaires. «Interceptée à temps, la maladie parodontale, par exemple, peut être contrôlée, à défaut d’être guérie», assure le Dr Carbery. 

L’examen buccal permet de dépister également certaines pathologies, comme un cancer de la gorge, de la langue ou des amygdales. On n’oublie donc pas nos visites régulières chez le dentiste!

2

Commentaires

Dents

Il n'y a qu'au Québec que l'on est édenté. On devrait faire un recours collectif contre les dentistes pour que ces dernier remboursent les prothèses, il ont arraché des dents saines...

je me suis casser 2 dent en tombant et je n'ai que ma pension de

je n'ai donc pas de sous pour me faire traiter où aller?

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Une bonne dentition après 50 ans

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires