Pages :

Traitement et prévention

Le coeur au féminin

Les femmes continuent de croire qu’elles sont surtout menacées par le cancer du sein mais elles ignorent toujours que 1 femme sur 3 mourra d'une maladie cardiaque! Et si le coeur des femmes était plus fragile qu’on ne le croyait?

iStockphoto.com

Au début de la quarantaine, puis à 45 ans, Sylvie Hamel a demandé à son médecin de lui prescrire une analyse sanguine pour déterminer son taux de cholestérol. Chaque fois, son médecin a refusé. «Vous êtes naturellement protégée contre la maladie cardiaque jusqu’à la ménopause, lui a-t-il répondu. Pas d’inquiétude à y avoir, par conséquent, avec votre cholestérol.»

L’attitude du médecin ne surprend pas. Ils sont encore nombreux, dans la profession médicale, à croire que les femmes ne risquent l’infarctus qu’à partir de 60 ans. Pourtant, 9 000 Américaines de moins de 45 ans meurent chaque année d’une crise cardiaque. Les femmes continuent de croire qu’elles sont surtout menacées par le cancer du sein et elles connaissent bien les statistiques voulant que 1 femme sur 8 en soit atteinte au cours de sa vie.

Elles continuent d’ignorer que 1 femme sur 3 mourra pourtant du coeur! Chaque année, 40 000 Canadiennes s’éteignent ainsi, ce qui fait de la maladie cardiaque le tueur numéro un, affirmait le magazine Time l’an dernier. Selon Statistique Canada, les femmes meurent 10 fois plus d’une maladie cardiaque que de toute autre maladie.

L’organisme fédéral prévoit que les décès par maladie cardiaque chez les femmes augmenteront de 28% au cours des prochaines années, alors que ce taux demeurera stable chez les hommes.

Attention aux symptômes!

Mais pourquoi donc les femmes seront-elles emportées plus que les hommes par une histoire de coeur? L’une des explications tient peut-être au manque de connaissances, tant chez les femmes elles-mêmes que chez les professionnels de la santé, en ce qui concerne la maladie cardiaque féminine.


Les symptômes de la maladie, en effet, ne sont pas les mêmes pour la femme et pour l’homme, ceux de l’homme étant largement connus. Douleur au thorax, douleur au bras gauche qui irradie dans le cou et la mâchoire, souffle court, fatigue, sueurs froides: 8 fois sur 10, c’est ce qu’un homme au bord de l’infarctus présente comme symptômes; chez une femme, 2 fois sur 10 seulement. Les symptômes féminins commencent à ressembler à ceux de l’homme à partir de 70 ans seulement, pour des raisons que les médecins ignorent encore. «L’histoire classique du gars de 45 ans qui se remet au hockey pour reprendre la forme et qui meurt subitement d’un infarctus n’existe à peu près pas chez la femme», explique la cardiologue Anique Ducharme, rattachée à l’Institut de cardiologie de Montréal et professeure à la faculté de médecine de l’Université de Montréal.

«Quand une femme parle de ses symptômes au médecin, celui-ci juge souvent que ce sont les nerfs ou de l’hypocondrie. Quand elle arrive à l’urgence devant l’imminence d’un infarctus, elle se fait souvent dire : nous ne savons pas ce que vous avez», ajoute la cardiologue Thao Huynh, qui travaille à l’Hôpital général de Montréal, enseigne à la faculté de médecine de l’Université McGill et s’intéresse de près à la santé cardiovasculaire des femmes depuis 10 ans.

1

Commentaires

je ne sais pas ce que c était mais une douleur e insupportable

bonsoir,
une nuit, je me couche du cote gauche comme d habitude, et j ai ressentie une douleur atroce, dans la région du cœur c était si fort que je n osais pas respirer parce que ça accentuait le mal, et je me suis déplacer de peine et de misère sur le dos c était aussi atroce la douleur donc j ai tourner tranquillement du cote droit c était moins pire mais encore la, j ai pas dormi de la nuit mais du cote droit ça passer.. est ce qu vous penser que c est une crise de cœur un infarctus ou quelque chose du genre , c est la premiere fois que c etait aussi douloureux, mais des points au coeur et sentir mon coeur bouger dans ma poitrine ca m arrive souvent, donc qu en penser vous .... merci a vous france

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Le coeur au féminin

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires