Pages :

Psycho

Ah!, ces retardataires...

Les retards peuvent entraîner les pires malentendus et de multiples frustrations. Mais qui sont donc ces retardataires qui mettent nos nerfs à vif?

Superstock

«Des gens débordés, répond la psychologue Francine Boucher. Les retardataires sont souvent incapables de dire non et surchargent leurs horaires. Résultat: des retards partout. Certains sont des personnes agressives qui manifestent ainsi leur colère, d’autres sont incapables de répondre aux exigences, d’autres encore sont des lunatiques sympathiques. Tous ces portraits sont valables, mais ne sont pas universels, car il y a presque autant de motifs de retard qu'il y a de retardataires!»

C’est souvent la culpabilité qui motive le retardataire. Coincé entre les exigences du boulot et les demandes de son entourage, le retardataire, qui se sent coupable, ne se résout pas à dire qu'il ne pourra être là à temps. C'est donc avec une conviction profonde, mais un irréalisme crasse, que ce dernier vous promet d'être là à 17 h (heure de son dernier rendez-vous…) et finit par arriver à 19 h 30 puisqu'il a dû s'arrêter en route pour une course dont il avait oublié de vous parler.

Un autre type de retardataire? Le lent chronique qui termine toujours un quart d'heure après tout le monde. Incapable de suivre la cadence, il arrive difficilement à respecter les horaires et les échéances. Dans les meilleurs scénarios, les lents se connaissent et prévoient quelques minutes de plus à l'agenda lorsqu'ils en sont les maîtres, mais lorsque l'horaire leur échappe, alors le retard devient fatal.

Et que dire du retardataire de type «dernière minute», dont la devise est sans conteste «Pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on peut faire demain?»! Il faut dire à la décharge des retardataires chroniques que l'adrénaline générée par le stress de dernière minute sert de stimulant pour bon nombre d'entre nous. La pression de la dernière minute devient une sorte de drogue, de stimulant nécessaire à la productivité. Hélas!, cela ne se fait pas sans prendre du retard ailleurs.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Ah!, ces retardataires...

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires