Beauté

Mode d’emploi: enfin un rouge qui tient!

Une bouche bien dessinée, c’est joli, mais quand notre rouge à lèvres file, c’est plus difficile… Ce mois-ci, nous répondons à la question de Suzanne, qui voudrait savoir comment appliquer son rouge pour que rien ne bouge.


iStock

Les étapes

1) On commence par poser sur les lèvres un traitement à base de collagène qu’on laisse agir 5 à 10 minutes. En plus d’assurer une hydratation optimale, cela repulpera les lèvres et comblera les petites ridules qui les entourent. Cette première étape est primordiale afin que le rouge ne file pas. 

2) On enlève le traitement à l’aide d’un papier-mouchoir, en n’oubliant pas de retirer l’excédent sur la bordure des lèvres.

3) On applique une base fixante sur toute la lèvre en débordant légèrement sur l’ourlet. Ce soin agira comme une barrière pour empêcher le maquillage de fuir.

4) On trace ensuite le contour de la bouche à l’aide d’un crayon hydrofuge. Pour obtenir un effet de volume optimal, on débute en traçant un «V» défini à l’arc de Cupidon, puis on part de la commissure et on forme un tracé convexe jusqu’à la pointe de la lèvre. On procède ensuite de la même manière en partant de la commissure opposée. On peut déborder un peu de la ligne des lèvres, mais en gardant la main légère, pour un effet naturel.

5) Toujours avec le crayon, on remplit la lèvre en dégradé, en l’appliquant par petites touches, plus intensément près du contour et de manière plus légère vers le centre de la lèvre. Ce qui donnera l’impression d’une bouche plus pulpeuse et assurera en plus une meilleure tenue du rouge.

6) Finalement, on applique notre rouge au-dessus du remplissage au crayon, en s’assurant de bien couvrir toute la surface. On ajuste le dosage en ajoutant une couche de rouge ou en tapotant l’excédent avec un mouchoir, selon l’effet désiré.

Les astuces de pro

-> Les teintes

On garde en tête que, bien qu’elles soient souvent à la mode, les teintes sombres ont un effet vieillissant. On mise donc sur des tons clairs, et on choisit une couleur se rapprochant le plus possible de la teinte naturelle de nos lèvres. Si on souhaite une touche plus «punchée», on se tourne vers le framboise, le rouge clair ou un rose boisé.

-> Les textures et finis

Quand vient le temps de choisir un rouge, on demande à notre cosméticienne une texture longue tenue ou, mieux encore, un rouge à lèvres formulé avec une base intégrée. Les rouges crémeux et très pigmentés garantiront également une tenue accrue. Si on a tout essayé et que nos fards ne tiennent jamais très longtemps, on peut se tourner vers un rouge mat, mais il faut savoir que ce type de fini tend à assécher les lèvres. Par contre, on évite les finis métalliques ou nacrés, qui ajoutent toujours quelques années au maquillage!

Notre experte

Virginie Vandelac est référence beauté des cosmétiques pour Jean Coutu. Maquilleuse depuis 19 ans, c’est une véritable passionnée! Avis aux intéressées, elle partage aussi ses connaissances en offrant des cours privés (virginievandelac.com).

1

Commentaires

douleur et assèchement de mes lèvres

J'ai toujours utilisés des rouges à lèvres foncés et cela sans problème. DEPUIS QUELQUES TEMPS j'ai mal aux lèvres et elles deviennent sèches à tel point que je dois toujours appliqués un protecteur à lèvres. Pensez vous que la cause ce sont mes rouges à lèvres. Merci de me répondre.

hln1950@derytele.com

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Mode d’emploi: enfin un rouge qui tient!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires