Alimentation

Perte de cheveux : Des solutions dans l'assiette!

Comment limiter la chute des cheveux et favoriser leur repousse? En révisant le contenu de notre assiette! Certains nutriments jouent, en effet, un rôle-clé pour une vitalité retrouvée.

Perte de cheveux : Des solutions dans l'assiette!

iStock Photo

Normal de perdre jusqu’à 100 cheveux par jour… Mais s’ils tombent plus que d’habitude, il faut chercher pourquoi. Les causes d’une chute temporaire sont multiples: stress, diète trop stricte, carence ou excès nutritif, changement hormonal, maladie (déséquilibre thyroïdien, anémie), prise de certains médicaments, traitements capillaires excessifs, etc. On ne sait pas vraiment? Un dermatologue ou un spécialiste capillaire nous aiguillera vers la source exacte du problème et nous conseillera un traitement approprié. 

Une fois le problème repéré et traité, la chevelure reprendra sa croissance. Il faudra se montrer patient: la situation peut perdurer de trois à huit mois avant un retour à la normale. Et parfois, les cheveux pousseront en moins grand nombre ou affaiblis. Rien à voir, toutefois, avec l’alopécie androgénétique, reliée à la fois à une hyperactivité hormonale et à une prédisposition héréditaire, qui est, quant à elle, progressive et définitive. 

Une saine alimentation encourage non seulement la repousse, en stimulant le follicule pileux, mais garde aussi le corps en santé. «Un organisme carencé, stressé ou malade considérera les cheveux comme non prioritaires, explique Micheline Grimard, infirmière naturopathe à la Clinique Santé Capillaire. Il cessera alors d’alimenter les follicules pileux pour privilégier les organes vitaux.» 

Aliments alliés

Bonne nouvelle, ce que nous mangeons peut faire une vraie différence! Plusieurs nutriments agissent spécifiquement sur la santé et la pousse des cheveux. On s’assure donc d’en consommer suffisamment via les aliments, en se tournant, si nécessaire, vers les suppléments pour combler nos besoins. Jean-Yves Dionne, pharmacien, expert-conseil en produits de santé naturels et président de l’Académie de l’Apothicaire, recommande de prendre ceux-ci en cure d’au moins 3 à 6 mois pour plus d’efficacité. Et on privilégie les formules composées de plusieurs nutriments, plutôt que d’un seul. «Le corps travaille toujours en synergie.» Par prudence, on demande toujours l’avis d’un spécialiste de la santé avant de se lancer. Et on veille à se procurer ces cinq nutriments indispensables:

1 Des protéines 

Le cheveu est constitué en majorité de kératine. Or, les protéines sont indispensables à la synthèse de celle-ci.

Où les trouver? Dans les viandes, poissons, produits laitiers, légumineuses, tofu et noix, entre autres.

Quelle dose par jour? La recommandation de Kathryn Adel, nutritionniste chez Kilo Solution: 1 g par kilo de poids, qu’on peut augmenter jusqu’à 2 g si on est actif. Si on préfère les suppléments, on se choisit de l’isolat de protéines de petit-lait (20 à 30 g/portion) ou de la kératine hydrolysée (500 mg/jour).

2 Du fer  

«Il permet la synthèse de l’hémoglobine, qui transporte l’oxygène du sang vers les cellules capillaires, favorisant la croissance des cheveux», décrit Katryn Adel. 

Où le trouver? Dans les légumes verts, viande rouge, abats, mélasse, jaunes d’œufs, gruau, céréales enrichies, huîtres, soja… 

Quelle dose par jour? 8 mg. La prise de fer sous forme de supplément ne devrait par contre se faire qu’après un diagnostic d’anémie ferriprive et sous contrôle médical. 

3 Des vitamines du groupe B

Elles fortifient les follicules pileux, régulent la sécrétion de sébum et stimulent la repousse capillaire. «Les B5 et B8, plus particulièrement, participent à l’oxygénation du bulbe et à la synthèse de la kératine», précise Jean-Yves Dionne.  

Où les trouver? B5: dans les abats, poulet, jaunes d’œufs, levure de bière, champignons… B8: dans les flocons d’avoine, levure sèche, œufs, champignons, foie, saumon, poulet, lentilles…

Quelle dose par jour? 5 mg pour la B5 et 30 mcg pour la B8. En supplément: selon Jean-Yves Dionne, la dose thérapeutique de B5 peut grimper jusqu’à 50 mg, voire 100 mg. Pour la B8, en revanche, mieux vaut ne pas dépasser 3 mg. 

4 De la vitamine A  

«Elle favorise la croissance et le développement des tissus du cuir chevelu, contribue à la production du sébum, qui empêche les cheveux de casser, et active les cellules souches du follicule pileux», énumère Kathryn Adel.

Où la trouver? Dans les œufs, foie, huile de foie de poisson, produits laitiers, légumes verts feuillus et orangés, fruits orangés…  

Quelle dose par jour? 900 mcg pour les hommes et 700 mcg pour les femmes. Si on choisit la supplémentation: entre 3000 et 5000 UI.

5 Du zinc 

«Cet oligoélément favorise la croissance et la réparation des tissus, régule la sécrétion d’hormones et maintient la production de glandes sécrétrices d’huile sur le cuir chevelu, qui aident au développement capillaire», explique la nutritionniste. Il participe aussi à la synthèse de la kératine et renforce la fibre capillaire, rendant les cheveux moins fragiles.

Où le trouver? Dans les légumineuses, viande rouge, volaille, noix, fruits de mer (particulièrement les huîtres), grains entiers, produits laitiers… 

Quelle dose par jour? 11 mg pour les hommes et 8 mg pour les femmes. En supplément, on cible entre 10 et 30 mg. 

2

Commentaires

cheveux très fin et sec

MERCI POUR VOS RECOMMANDATIONS

cuir chevelu irrité

Votre article est intéressant mais j'aimerais savoir si vous avez une solution pour une démangeaison excessive du cuir chevenu... j'ai essayé un nouveau champoing apaisant fraîcheur pour cuir chevelu irrité de René Furterer (Paris) très dispendieux et jusqu'à maintenant son effet tarde à se faire sentir car dès qu'il fait moindrement chaud cela recommence à piquer... lorsque je me gratte il y a un peu de sang sur mes doigts donc j'en conclue qu'il y a des boutons ou ? Es-ce du sporiasis ou je ne sais plus trop quoi pensé... j'ai 66 ans j'ai un grande thyroide en hypo et la médication est bien contrôlée... devrais-je consulter une dermatologue?

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Perte de cheveux : Des solutions dans l'assiette!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires