Alimentation

Bien digérer durant les excès festifs!

Les plats du temps des Fêtes seront copieux et les périodes d’excès sont à nos portes! Voici quelques trucs du naturopathe Loïc Ternisien afin de permettre une digestion optimale.

Bien digérer durant les excès festifs!

iStock Photo

Avant les Fêtes

«Ce qui est sûr, c’est qu’il faut se préparer. La fatigue, doublée d’un gros rush alimentaire de choses qu’on ne mange pas nécessairement normalement, ça va créer des dommages. Le corps va automatiquement avoir à faire face à des nouvelles choses et ça va le gruger. Une bonne option est d’intégrer des aliments qui ont comme mission de préparer le corps à travailler la digestion. Les aliments amers au goût travaillent normalement sur le foie, ce qui est une bonne chose. L’artichaut et le radis noir sont de bons exemples. On peut aussi manger épicé. Ça aide. La menthe poivrée et le cumin améliorent la digestion. On peut aussi travailler sur tout ce qui est probiotique et prébiotique: les asperges, les légumes qui alimentent les bactéries intestinales.»

Pendant les célébrations

«Le jour J, on peut aller un peu plus loin en augmentant les dosages. Le citron est excellent. Au réveil, à jeun, je conseille de prendre une cuillère d’huile d’olive avec le jus d’un demi-citron. Les tisanes digestives peuvent être prises en amont. On prépare le terrain! Je recommande la tisane de menthe poivrée. Manger tranquillement et avoir la conscience des aliments, les savourer, c’est important aussi.»

Au lendemain des excès

«Quand le mal est fait, on a souvent le réflex de manger moins, de manger léger, de jeuner, même. En fait, l’idéal est de reprendre une alimentation normale. Le kombucha peut aider, car ça contient beaucoup de bactéries, de vitamines et de minéraux. Il faut que le corps retrouve son équilibre. C’est comme un funambule sur sa corde: pendant les Fêtes, on lui donne un coup et il doit retomber sur ses deux pieds. On revient donc à une alimentation légère, et on évite les mauvais gras. Un régime flexitarien peut être positif pendant un certain temps: omnivore à grosse tendance végétarienne. On peut commencer par manger un repas végétarien par jour. Consommer cinq petits repas, plutôt que trois gros repas, peut aussi aider. Et pour retrouver l’énergie? On se gave de légumes!»

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Bien digérer durant les excès festifs!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires