Voici mon plus beau souvenir de Noël.

Deux semaines avant Noël, j'accompagnais mon père, dans les champs, pour la recherche du plus beau sapin. Celui que je trouvais le plus vert, le plus grand selon mes yeux d'enfant. Papa me laissait choisir l'arbre que nous devions couper pour le placer au salon. J'appréciais vraiment qu'il me fasse confiance malgré mon jeune âge.

Au retour, maman examinait le sapin et approuvait notre choix. Nous l'installions dans un sceau rempli de pierres et d'eau afin de le garder frais pour toute la période des Fêtes. Ma jeune sœur et moi, nous aidions ma mère à le décorer en installant les décorations les moins fragiles.

Lorsque le sapin était terminé, ma mère installait la crèche sous l'arbre sans y poser l'enfant Jésus puisqu'il n'était pas encore né. Puis elle continuait de cuisiner plein de bonnes choses qui remplissaient la maison d'odeurs appétissantes.

Je sentais la magie de Noël qui s'installait et j'avais hâte de me régaler, mais, surtout, de voir les présents laissés par le Père Noël sous le sapin. Il fallait attendre le retour de la messe de minuit pour déballer nos cadeaux, c'était la coutume.

Le réveillon était joyeux et nous faisions honneur aux bons plats de maman même si nous avions hâte de voir ce que le Père Noël nous avait apporté.

Notre vie était simple, mais rassurante, avec des parents aimants qui savaient nous faire voir les bons côtés de la vie malgré leurs limites financières. Je les en remercie car ils nous ont laissés de très beaux souvenirs de Noël à la campagne.

Merci papa et maman pour tout ce que vous nous avez appris en nous démontrant que même les petites choses ont une importance.

Gardons chacun dans notre cœur un beau souvenir d'un Noël d'enfance afin qu'il illumine cette belle période d'amour et de partage.

Joyeux Noël à tous!

Francine Lampron, Saint-Boniface