Vos priorités fiscales de fin d'année 2013

Prioritées fiscales fin d'année 2013

iStockphoto.com

Nadine a enfin terminé ses achats de Noël et commencé à planifier son voyage annuel sous les tropiques. Mais elle ne veut pas se faire coincer comme l’an dernier: à son retour, au printemps de 2013, elle a dû courir pour régler des histoires d’impôt. «Pas cette fois», se promet-elle. Mais Nadine ne sait pas trop par où commencer. 

Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins, indique à la voyageuse quels éléments fiscaux elle doit examiner d’ici le 31 décembre. 

Les gains et les pertes en capital 

Si Nadine subit des pertes dans ses comptes non enregistrés, elle pourrait songer à liquider ses placements déficitaires d’ici la fin de l’année. Pourquoi? Parce que les pertes en capital peuvent réduire, voire annuler, l’impôt qu’elle devra payer sur les gains en capital réalisés avec d’autres investissements rentables. 

Toutes les pertes en capital sont admissibles: celles provenant de la vente de produits financiers, d’un immeuble, d’un terrain, d’un chalet, etc. «Les pertes en capital de 2013 peuvent être appliquées à l’encontre des gains encaissés en 2013 ou au cours des trois années précédentes», précise Mme Iermieri. Elles peuvent également être reportées indéfiniment dans le futur. Si Nadine a l’intention de vendre des titres boursiers, elle doit le faire dans les trois jours ouvrables avant le 31 décembre pour que le courtier ait le temps de traiter la transaction. Si elle passe outre à cette échéance, l’opération sera conclue au début de 2014. Elle devra alors patienter un an avant d’inscrire ses pertes en capital. 

Nadine songe-t-elle à acheter des parts de fonds communs de placement pour son compte non enregistré? Elle devrait attendre au début de 2014 avant d’aller de l’avant, car les sociétés de fonds communs sont tenues d’attribuer à leurs porteurs de parts, en fin d’année, les revenus qu’elles ont distribués durant toute l’année. Si Nadine achète ses parts en décembre, elle sera imposée sur l’ensemble de ces revenus (2013 en entier), même si elle n’en a reçu qu’une petite partie. En effectuant son placement quelques semaines plus tard, au début de 2014, elle évitera cette contrariété. 



Pages :