Rente viagère: pour un revenu à vie

iStockphoto.com

Âgée de 65 ans, Francine est retraitée depuis 6 mois. Elle a travaillé toute sa vie comme adjointe administrative pour diverses entreprises. Elle croyait, à la retraite, pouvoir couler des jours heureux avec son mari. Mais, la vie étant ce qu’elle est, Francine a dû se résoudre au divorce il y a près d’une quinzaine d’années. Elle vit actuellement seule et doit gérer elle-même ses finances pour s’assurer une vie décente à la retraite. Or, elle se demande si elle pourra y parvenir.

Afin d’y voir clair, Francine a fait appel à Céline Demers, planificatrice financière et représentante en épargne collective à la caisse Desjardins Pierre-Boucher, à Longueuil. Après avoir analysé le budget de Francine, celle-ci constate que sa cliente a besoin de 28 144$ par année pour couvrir ses dépenses totales. La spécialiste divise cette somme en deux parties: 19 774$ pour les besoins de base (logement, nourriture, transport, vêtements) et 8 370$ pour les loisirs (restaurants, voyages, cadeaux, etc.).

Un danger insidieux

Du point de vue budgétaire, Francine dispose des revenus nécessaires pour combler ces besoins. En effet, elle touche en tout 29 027$ par année provenant d’un régime complémentaire de retraite, du Régime de rentes du Québec, de la pension de la Sécurité de la vieillesse et des versements d’un fonds enregistré de revenus de retraite (FERR) d’une valeur de 129 000$ (voir tableau Revenus annuels de Francine, ci-dessous). Il lui reste près de 900$ par année, qu’elle peut réinvestir ou utiliser pour des projets spéciaux.

Revenus annuels de Francine

Régime complémentaire de retraite4 600 $
RRQ7 200 $
PSV6 027 $
FERR11 200 $
Total29 027 $


Pages :