Les services intégrés de planification de la retraite

iStockphoto.com

Jamais n’a-t-on autant parlé de la retraite des baby-boomers. Il faut dire que c’est près du tiers des Canadiens qui tireront leur révérence au marché du travail dans un avenir rapproché. D’ici 2025, Statistique Canada prévoit que la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus augmentera de 40%. Du jamais vu en Occident.

Les institutions financières ont saisi l’ampleur de ce mouvement, en même temps qu’elles ont constaté que nombre de boomers atteindront l’âge de la retraite sans s’y être sérieusement préparés. Y flairant une belle occasion, quelques-unes d’entre elles ont concocté des «services intégrés» en planification de retraite. Cela signifie que, en un seul endroit, vous pouvez trouver tout ce qu’il vous faut, ou presque, pour parfaire la préparation de vos vieux jours. Cela nous semble pratique.

On aurait pu penser que toutes les institutions financières seraient entrées dans la danse. Mais non. Jusqu’à maintenant, elles préfèrent garder leurs positions. Quoi qu’il en soit, voici ce que vous pouvez trouver comme offre de services intégrés de planification de la retraite.

Vision Retraite Desjardins

À l’automne 2006, le Mouvement Desjardins a lancé son programme Vision Retraite Desjardins. Il s’agit d’un ensemble de services-conseils, sans frais, offert dans toutes les caisses.

«Vision Retraite Desjardins s’adresse aux membres qui sont rendus à l’étape de décaisser leur épargne, d’utiliser leur capital accumulé. Nous les aidons à mettre en place une structure de revenus qui soit suffisamment équilibrée pour combler leurs besoins de base et, s’il y a lieu, dégager une épargne additionnelle», explique Jean-Rémy Deschênes, responsable affaires, gestion des avoirs, au Mouvement Desjardins.

Desjardins dit que Vision Retraite est un service «intégré et clés en main». Par intégré, on entend une approche qui prend en compte la planification des retraits en fonction de l’inflation, du risque de survivre à son épargne, de l’apparition de besoins imprévus (en soins de santé, notamment) et d’éventuels changements à la fiscalité.
Par clés en main, Desjardins veut dire que ses services-conseils portent sur la gestion des revenus, les protections d’assurances vie et de santé, et le transfert successoral des avoirs.

Pour ce qui est des protections d’assurances, Jean-Rémy Deschênes indique que le planificateur financier responsable de votre dossier abordera avec vous la question délicate des maladies graves et de la perte d’autonomie. Il existe des polices d’assurance qui vous couvrent financièrement contre ces éventualités. Il est primordial d’en discuter avec le conseiller.

Par ailleurs, le transfert successoral des avoirs va beaucoup plus loin que la simple rédaction d’un testament. «Nous pouvons élaborer des stratégies fiscales qui peuvent inclure des transactions faites du vivant des personnes, si cela est avantageux. Également, nous allons examiner la pertinence de créer une ou des fiducies, et de planifier des dons à des organismes philanthropiques», souligne Jean-Rémy Deschênes.



Pages :