Impôts 2014: ce qui vous attend

Impôts 2014: ce qui vous attend

Ce qui retient l’attention en matière d’impôt pour l’année 2014? Ce sont les allègements fiscaux annoncés le 30 octobre dernier par Ottawa. Il faut dire que ces mesures visent plus particulièrement les familles ayant au moins un enfant mineur. Quant au budget provincial déposé en juin par notre ministre des Finances Carlos Leitao, il prévoit plus de soutien aux aînés, aux familles et aux personnes vulnérables. Quelques programmes sont également bonifiés. Une ombre au tableau? Le fractionnement du revenu de pension ne sera plus possible pour les retraités de moins de 65 ans. 

Avec l’aide de Josée Jeffrey, fiscaliste à son propre cabinet, Focus Retraite & Fiscalité, nous démêlons toutes ces mesures. 

Au fédéral 

Fractionnement du revenu familial pour les conjoints avec enfants mineurs Les contribuables dont un ou plusieurs enfants ont moins de 18 ans à la fin de l’année peuvent, dès l’année d’imposition 2014, transférer à leur conjoint jusqu’à 50 000 $ de leur revenu imposable. Cette baisse d’impôt sera versée sous la forme d’un crédit d’impôt non remboursable jusqu’à concurrence de 2 000$. 

«La réalité est tout autre pour les résidants du Québec. Ceux-ci bénéficieront d’un avantage moindre, soit un montant maximal de 1 670$ en considérant le taux de l’abattement au fédéral de 16, 5%», remarque Josée Jeffrey. En d’autres mots, cet abattement qui réduit l’impôt fédéral des particuliers des résidants du Québec vient aussi réduire la valeur réelle du crédit d’impôt. 

La nouvelle mesure de fractionnement de revenus profitera plus particulièrement aux couples dont un conjoint n’a pas de revenu et à ceux dont un conjoint a de hauts revenus, et l’autre, des revenus très modestes. 

Dans les tableaux qui suivent, on remarque que l’économie fiscale augmente à mesure que l’écart salarial entre les conjoints s’accroît. Même chose lorsqu’un seul conjoint gagne des revenus. Plus son salaire augmente, plus la baisse d’impôt sera importante jusqu’à l’atteinte du plafond. 

«Pour les personnes qui pourraient être admissibles aux deux mesures de fractionnement (revenu de pension et revenu de conjoint), il faudra choisir entre le fractionnement du revenu familial ou celui du revenu de pension», précise la fiscaliste. 

Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants 

Le 9 octobre dernier, Ottawa a haussé du double la limite de frais admissibles aux fins du calcul du crédit d’impôt pour la condition physique des enfants. Ce montant passe de 500$ à 1 000$ pour l’année d’imposition 2014 et les suivantes – dans le cas d’un enfant handicapé, ce montant est de 1 500$. L’enfant doit être âgé de moins de 16 ans, ou de moins de 18 ans s’il est handicapé. «C’est seulement en 2015 que ce crédit deviendra remboursable», note Josée Jeffrey. En considérant l’abattement fédéral de 16, 5%, cela représente un montant maximal net de 125$, plutôt que 150$, pour les résidants du Québec. 



Pages :

3

Commentaires

Crédit pour maintien a domicile des aînés.

Je trouve ce crédit ridicule pour ceux et celles quie demeurent encore dans leur maison. Ceux qui virent en maison de retraités reçoivent des crédits anticipés chaque mois sans avoir besoin de fournir de reçus.
Et certains n'en auraient pas besoin étant donné leur revenu annuel. Nous qui habitons encore dans notre maison il nous faut fournir des reçus. Lorsque nous sommes encore autonomes les reçus se font rares puisque nous faisons les tâches encore nous-mêmes. Avec les reçus que nous fournissons le crédit est presque nul. Je sais perfinemment que quelquun qui demeure dans une maison de retraités reçois des crédits mensuels allant jusqu'à 300.$ et plus. Aberrant!

credit pour renovation

j'espere que ce crédit resteras  pour 2015 car cette année ,on doit refaire la toiture de la maison et les crédit d'impot sont toujours le bienvenue.

Allocation logement

Bonjour à vous,
Je ne comprends pas pourquoi que vous parler d'allocation logement. Le montant maximum n'a pas chan-gé depuis je pense les années 1980. C'est ridicule le montant cette année je n'y ai pas droit, alors que vous parlé que l'on peut recevoir jusqu'à 80,00$. Vous ne vous rendez pas compte que ce n'est pas logique.Je paie trop cher pour mon logement, en plus je paie le déneigement. Quelle est le pourcentage
du coût du logement que l'on a droit de recevoir de l'aide? Moi je suis dépassée par l'évènement je paie
tout près de 50% du logement. Je trouve cela injuste de ce je vis. Alors que je connais un couple qui le
recoit et moi je suis seule, Je n'ai pas de maison, ni chalet, etc rien.Que faire. J'attends une réponse.
Merci Bye Reine Gauvin