Travailleur autonome? Préparez votre retraite!

iStockphoto.com

La retraite de Martine

Martine subit un choc ! À sa cotisation mensuelle REER de 300$, elle doit rajouter 972,50$! Ça n’a pas d’allure. Martine n’a pas ces moyens-là.

«La règle du 70% doit être prise avec un grain de sel. C’est une mesure aléatoire», dit Jacques Dupont, vice-président, développement des affaires, à Optimum Placements. En effet, des personnes vivent une belle retraite avec seulement 40% ou 50% de leurs anciens revenus . «Elles ont réorganisé leur budget, déménagé dans des régions moins coûteuses et accepté de réduire leur train de vie», souligne l’expert.

Fernand Loiselle, directeur régional du Groupe Investors à Sainte-Foy, acquiesce lui aussi. La règle du 70% donne un «aperçu général» des besoins éventuels à la retraite. Elle ne tient pas compte de la capacité d’adaptation des personnes à leur nouvelle vie. «Jusqu’à 70 ans environ, les retraités mènent une vie active, dit-il. Ils ont donc besoin de plus de revenus. Après, ils ont tendance à moins dépenser.» Un planificateur financier peut faire intervenir de telles variables dans ses calculs. Une machine, non.

Encouragée, Martine reprend les calculs en supposant cette fois qu’elle aura besoin de 60% de son revenu annuel moyen. Ce n’est donc plus 28 000$ après impôt qu’elle doit viser, mais 24 000$. Quel sera l’impact sur sa cotisation REER requise? Les nouveaux résultats paraissent dans le tableau La retraite de Martine, hypothèse: 60% du revenu, ci-dessous.

Revenu après impôt recherché24 000 $
Revenu brut nécessaire30 000 $
Épargne REER totale requise à la retraite381 177 $
Cotisation annuelle requise8 516 $
Cotisation mensuelle 709,67 $


Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Travailleur autonome? Préparez votre retraite!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires