Travailler... pour le plaisir!

iStock

Contrairement à ce que plusieurs croient, les baby-boomers ne prennent pas tous leur retraite à la mi-cinquantaine, loin s’en faut!

Un récent sondage mené par une start-up américaine auprès de 15 000 professionnels de ce groupe d’âge a constaté qu’il s’agissait du segment en plus forte croissance parmi les propriétaires de PME.

Alors que 16 % amorcent cette 2e ou 3e carrière pour obtenir un revenu d’appoint et se permettre de petits extras, 33 % d’entre eux le font avant tout pour le plaisir. Quel genre de services ces PME offrent-elles? Principalement ceux d’homme ou de femme à tout faire, d’entrepreneur général, d’aide-ménagère, de peintre ou de photographe.



7

Commentaires

Travailler pour le bonheur

Donnez de son temps au personne dans le besoin (personne ainees)qui en on t en besoin avec toute les negligence de nos jours

Pianiste et Organiste

Je le vais avant tout pour Le plaisir, et çà me permet de me payer quelques plaisir de la vie.
Voyage, repas , à l'extérieur, petit çà d'eau aux petite enfants et arrières petits enfants.

Travailler pour le plaisir

Je travaille une journée par semaine chez Cogeco à la. Place Ville Marie. Je travaille pour monsieur Louis Audet.
Je suis âgée de 80 ans bientot 81 ans
L’ambiance est extraordinaire. Je me sens bien.
J’y travaille depuis 20 ans.
Je n’ai pas besoin de travailler. Je le fais pour mon plaisir.

Oui, c'est un plaisir de s

Oui, c'est un plaisir de s'occuper pour le plaisir. Dire travailler c'est différent que de s'occuper et c'est bon pour notre moral, de rester connecter à la société, notre cerveau continue de s'occuper lui également. Déplus chanceux d'avoir la santé pour faire ce qu'on aimetout en vivre une retraite à son goût...

travailler

J'ai 69 ans ,je vis seule et je travaille par plaisir et aussi par besoin ...Ca me permet à moi aussi de me choyer quelque peu ! Ce que je trouve désagréable c'est que j'ai perdu mon supp.de revenus garantis ca je peux comprendre ,mais je n'ai aucune récompense de la part du gouvernement pour continuer à travailler .Je me retrouve donc à travailler en bas du salaire min.,On m'a coupée de 315.$ par mois ...On nous encourage à travailler et je suis pénaliser

Travailler pour le plaisir

Eh non. J'ai cessez de travailler à l"age de 54 ans. Depuis l'âge de 17 ans deux emplois 50 heures par semaine. Mes études en travaillant de nuit. 2 diplômes universitaires. 25 ans avec 2 fins de semaines de congé par année.
Je suis retraité et heureux de contempler mes petits enfants réussir , un peu tout comme moi. Ma conjointe a fait le même cheminement. J'ai 75 ans.

Retour au travail

J'y ai songé de retourner sur le marché du travail peut-être à raison de 3 ou 4 jours semaines mais au niveau fiscal, ce n'est certes pas rentable.
Il faudrait qu'il y ait des incitatifs plus emballant pour les retraités.