Se constituer un fonds d'urgence (VIDÉO)

Se constituer un fonds d'urgence (VIDÉO)

Fabian Blank via Unsplash

La journaliste Sophie Stival nous explique l'importance d'avoir de l'argent de côté en cas de pépin.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Se constituer un fonds d'urgence (VIDÉO)

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

4

Commentaires

Fond urgence

J'ai l'habitude de garder l'argent a la maison dans un coffre fort. J'ai peur quand ouvrant un compte d'épargne ou autre je devrais payer l'impot. Le laisser a la maison est-il un bon choix

Un fonds d'urgence...

Il n'y a pas de doute quant à l'utilité d'un tel fond. Et oui, il faudra couper à quelque part dans les dépenses habituelles. C'est vraiment comme vous dites, un exercice qui peut être difficile au début mais qui permettra de mieux dormir la nuit. L'épargne, ça devient une habitude. Savoir qu'on sera capable de faire face à un imprévu est rassurant.
Mon épouse et moi, avons élevé 5 enfants et nous ne nous sommes jamais endettés ou eu des intérêts à payer autre que sur l'hypothèque et sur l'achat d'une auto. Discipline est le mot d'ordre à retenir.
Oui, ça peut être difficile au début de réduire les dépenses, mais c'est tellement intéressant de constater le coussin de l'épargne ''gonfler''.
C'est simple...si on dépense plus que l'on gagne, on s'endette point à la ligne. Et on devra devoir rembourser avec intérêts. Et si on épargne, on accumule des intérêts...voilà la différence qui devrait motiver les gens.

Bravo pour votre vidéo et vos bons conseils.

Fonds d'urgence

Excellente présentation, simple et complète. En terminant votre présentation vous évoquez le crédit d'impôt pour contribution au fonds d'urgence. C'est la première fois que j'en entends parler. Pouvez-vous être plus explicite sur cette question? D'avance, merci.

la question de M. André Vrins

Pour répondre à la question de M. André Vrins: il s'agit simplement de profiter de notre retour d'impôt (si on en a ) pour commencer à garnir notre fonds de prévoyance. Il ne s'agit pas du tout d'un crédit d'impôt ou quoique ce soit du genre. Personnellement, je n'ai pas de fonds de prévoyance explicitement sous forme d'argent mise de coté. Mais j'ai négocié à l'avance une marge de crédit hypothécaire. Seulement en cas de besoins exceptionnels comme le décrit si bien la vidéo PAS POUR DES BESOINS COURANTS.