Partez l’année du bon pied

Rawpixel via Unsplash

Le début d'année est toujours propice à dresser son bilan des douze derniers mois et à songer à ce que l’on espère de ceux à venir. Avez-vous atteint vos objectifs durant l’année? Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi? Selon un sondage Ipsos Reid en 2018, une personne retraitée sur quatre est endettée au Canada. Les dettes les plus communes? L’hypothèque et la marge de crédit. Il n’est jamais trop tard pour prendre le taureau par les cornes si on se montre déterminé et conscient des efforts nécessaires pour améliorer son sort. Comment s’y prendre?

Établissez un budget réaliste

Plusieurs vivent au jour le jour, pour ne pas dire d’une paie à l’autre. L’exercice de comptabiliser toutes ses dépenses en laisse souvent plus d’un surpris: il est si facile de se laisser aller à de menus achats, en apparence anodins, mais fréquents. La rigueur est un art à maîtriser en matière de finances personnelles.

Établir un budget permet de ne pas dépenser plus que les revenus gagnés et de savoir où va son argent. Cela donne une vision claire de votre situation financière, aide à prévoir sa tangente et permet d’estimer votre capacité d’épargne. Cette prise de conscience aide à fixer ses priorités. Trop de travail pour certains, mais la maîtrise de ses finances facilite grandement ensuite toutes les prises de décision.

Dressez votre portrait financier

Savez-vous combien vous valez? Dans un premier temps, préparez la liste de ce que vous possédez. C’est le temps de sortir vos plus récents relevés de portefeuille d’investissements. Faites l’inventaire de vos dettes et des taux d’intérêt se rattachant à chacune d’elles. Et comparez votre bilan d’une année à l’autre. Impossible de rembourser ses dettes? Il n’existe pas de recette miracle: on doit soit augmenter ses revenus, soit réduire ses dépenses.

Trouvez les mesures fiscales à votre avantage

Mieux comprendre le régime de l’impôt sur le revenu des particuliers permet de tirer parti des prestations sociales et des mesures incitatives fiscales, selon votre situation familiale. Cela vous aidera à déterminer s’il vaut mieux, par exemple, cotiser à un REER ou à un CELI.

Ayez une planification financière personnelle

Êtes-vous financièrement prêt pour la retraite, par exemple? Une bonne planification financière personnelle permet d’explorer toutes les ressources existantes qui contribueront à l’atteinte d’objectifs réalisables pour une retraite plus confortable. Pour préserver un coût de vie adéquat durant cette période, il faut maintenir l’équilibre de son budget tout au long de sa vie active.

Relevez le défi

Défiez les statistiques et relevez le défi de prendre vos finances en main! Il est facile d’établir des résolutions en début d’année, mais parfois moins facile de les tenir. Ayez comme objectif de les réviser à la mi-année, et surtout, n’hésitez pas à consulter un professionnel si votre situation est complexe!

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Partez l’année du bon pied

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires