Les stratégies fiscales pour cotiser au REER (VIDÉO)

Les stratégies fiscales pour cotiser au REER

iStock

Avec l'âge limite imposé pour la cotisation au REER, comment mettre en place la meilleure stratégie pour y participer une dernière fois?

Chaîne Youtube Bel Âge

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Les stratégies fiscales pour cotiser au REER (VIDÉO)

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

2

Commentaires

cotisation au REER du conjoint décédé

Vous avez dit que le conjoint survivabt pouvait cotiser au REER du conjoint décédé qui a encore des droits inutilisés; est-ce possible si le conjoint survivant a plus de 71 ans?

En réponse à Marielle Chicoine

Pour cotiser au REER du conjoint survivant, ce dernier devra être âgé de 71 ans ou moins, et ce, qu'importe l'âge du cotisant. La personne décédé détenait des droits de cotisation inutilisés à la date de son décès. Le montant cotisé sera déductible dans la déclaration finale du défunt.