5 questions sur la retraite: comment préparer cette étape

iStockphoto.com

Chaque fois qu’un client anxieux se présente à son bureau de la Place Ville Marie, Brigitte Felx ressort son précieux graphique qui démontre l’ascension opiniâtre des cours boursiers, malgré les multiples corrections, récessions, chocs et krachs. «Mes clients sont inquiets, car ils n’ont qu’une vague idée de leurs projets de retraite, des moyens dont ils disposent pour les réaliser, et de ce que cela va leur coûter. Le seul fait de clarifier ces aspects réduit leur stress», explique la planificatrice de RBC Banque Royale.

Toutefois, les gens qui s’apprêtent à quitter le marché du travail et qui ont encaissé une baisse de 10, 20 ou 30% de leur portefeuille pourraient bien manquer la reprise. Ils se demandent s’ils auront assez d’argent pour assurer leurs vieux jours. Ils s’inquiètent de leurs placements, mais aussi de leur régime de retraite. Dans les circonstances, faut-il modifier sa stratégie de placement? Revoir ses projets? Réduire ses dépenses? Repousser le moment de la retraite?

1. Quelles sont mes sources de revenu à la retraite?

Bonne nouvelle: vous aurez d’autres sources de revenu que votre épargne pour vivre quand vous serez à la retraite. Les retraités québécois ont droit à la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) du gouvernement fédéral (à partir de 65 ans) et à la rente de retraite du Régime de rentes du Québec (RRQ, disponible à partir de 60 ans). Les personnes à faibles revenus ont aussi droit au Supplément de revenu garanti (SRG), versé dans le cadre d’un programme fédéral.

La mauvaise nouvelle, c’est que ces revenus sont insuffisants. Par exemple, un célibataire de 65 ans qui touchait un salaire moyen de 50 000$ aurait reçu en 2008 près de 19 000$ des régimes publics s’il n’avait eu aucune autre source de revenu. Avant impôt, ce montant équivaut à 38% du revenu moyen durant la vie active.

Vous faites peut-être partie des 42% des travailleurs québécois qui participent à un régime complémentaire de retraite (RCR), le fameux «fonds de pension» d’un employeur. L’argent accumulé dans un tel régime donne droit à une rente dont le montant varie selon les conditions du régime. Les autres devront compter sur leur REER ou sur un REER collectif comme appoint à leurs revenus de retraite.

Pour obtenir une estimation de vos revenus de retraite, la Régie des rentes du Québec offre sur son site un outil qui vous permettra de connaître vos sources de revenus à la retraite.

Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

5 questions sur la retraite: comment préparer cette étape

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires