Les causes de l'endettement à la retraite

Les causes de l'endettement à la retraite

iStockphoto.com

Deux types de dettes

En 2009, on estimait que 34% des 55 ans et plus avaient des dettes. Mais en 2013 et 2014, les sondages publiés par les institutions financières affichent des taux oscillant plutôt entre 37 et 59%! Une hausse que notent aussi les associations de consommateurs et les experts que nous avons consultés. 

Autre constat: pour 57% des retraités endettés, ce sont les dettes à la consommation (marges et cartes de crédit, emprunts personnels) qui constituent la seule source d’endettement, tandis que pour 20% des autres, il s’agit uniquement d’une dette hypothécaire et que pour 23%, c’est plutôt une combinaison des deux types de dettes. 

Cela signifie qu’environ 40% des retraités ont encore un solde hypothécaire à rembourser. Un scénario de plus en plus courant, même si idéalement les planificateurs financiers recommandent d’avoir liquidé toutes ses dettes, incluant l’hypothèque, avant la retraite. «Une dette hypothécaire à la retraite n’est pas l’idéal, mais le fait qu’elle soit liée à une capitalisation la rend moins problématique que les dettes à la consommation, qui augmentent le passif du bilan financier et dont les taux d’intérêt sont exorbitants.

Toutefois, tout dépend du solde de l’hypothèque, du taux d’intérêt et des mensualités qu’il faudra verser à la retraite. Pour minimiser le risque de surendettement, les frais d’habitation incluant le chauffage ne devraient pas excéder 30% du revenu brut. Il faut donc bien évaluer ses revenus et ses dépenses de retraite», explique Me Clarisse N’Kaa, avocate et conseillère budgétaire à Option consommateurs.



Pages :