Travail à la retraite: comment éviter les pièges fiscaux!

Travail à la retraite: comment éviter les pièges fiscaux!

iStock Photo

Au cours des trois dernières années, l'organisme Midi Quarante a vu doubler le nombre de retraités en quête d’une aide en vue d'un retour au travail. Cette organisation lavalloise spécialisée dans la recherche d'emploi des 40 ans et plus constate que, désormais, 10 % de sa clientèle est composée de personnes à la retraite. «Souvent, les gens viennent nous voir dans les deux ans qui suivent la fin de leur carrière professionnelle, observe Lucie Dubé, déléguée aux communications de l’association. Ils s'aperçoivent que la retraite dont ils rêvaient ne correspond pas à la réalité… et qu'ils n'ont pas les moyens de se passer de travailler.» Ces personnes se mettent alors à la recherche d'un salaire d'appoint pour compléter leur pension. 

Le phénomène est aussi dû à la particularité de la génération qui part présentement à la retraite. «Les babyboomers sont une population qui valorise et aime le travail, souligne Mme Dubé. Ils veulent continuer à travailler, mais sous d'autres formes.» Ils reviennent donc sur le marché du travail pour se consacrer à leur compétence préférée ou à un domaine qu'ils ont toujours rêvé d'explorer. «Certains offrent leurs compétences comme consultants, prenant des contrats l'été et partant au soleil l'hiver.» Quelle que soit la motivation du retour au travail, purement financière ou par envie personnelle, le calcul doit tenir compte des aspects financiers et fiscaux particuliers à cette situation. Au moment de prendre la décision -- parfois déchirante -- de sortir de sa retraite, il est essentiel de recueillir un maximum d'éléments chiffrés afin de faire un choix éclairé, ni trop dramatique ni trop optimiste.

Côté fiscalité

Bonne nouvelle, retourner au travail ne vous empêchera pas de continuer à percevoir vos pensions de retraite. Vous pourrez même obtenir des avantages supplémentaires destinés à faciliter votre retour sur le marché du travail. Globalement, l'intérêt fiscal du retour au travail est d'autant plus important que le revenu de la personne est faible. Au moment de dresser votre déclaration d'impôt, vous pourrez réclamer le crédit d'impôt pour travailleurs de 65 ans et plus. La condition est de gagner au moins 5 000 $. Les 4 000 $ suivants donnent droit à un crédit d'impôt non remboursable. Cela signifie qu'avec un revenu de 9 000 $, vous obtenez une économie d'impôt de 601,60 $. En gros, ce crédit devrait vous éviter de payer de l'impôt jusqu'à un revenu imposable de près de 40 000 $, indique Luc Lacombe, associé fiscaliste chez RCGT.

Jusqu'à l'âge de 71 ans, le retour au travail donne aussi des droits de cotisation à son REER ou à celui de son conjoint. Si le travailleur est âgé de plus de 71 ans, il ne peut plus cotiser à son propre REER… mais il peut encore le faire si son conjoint est âgé de moins de 71 ans. Si vous envisagez de vous lancer comme travailleur autonome, plusieurs déductions fiscales seraient aussi susceptibles de vous intéresser, suggère Maryse Morissette, planificatrice financière chez SFL. 

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Travail à la retraite: comment éviter les pièges fiscaux!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

12

Commentaires

Tavail à la retraite

Si à la retraite je reçoit annuellement $16,000.00 par année du quel je dois encore payer de l'impôt à cause de l'assurance santé... je doute qu'en gagnant un salaire qui ramène mon revenu annuel à $40,000 je n'ais pas à payer encore plus d'impot

Question

Si mon épouse et moi avons un revenus brut de 30,000$ en pensions, pensions de vieillesse et suppl. de rev. gar. Qu'arrive-t-il au suppl. de rev. gar.? Merci.

La pension et la Perte de revenu suite aau travail !

Vous avez oublié de dire aux lecteurs que les retraités de 65 ans et +, pour une large part, n'ont d'autres revenus (à part le RRQ et la Pension de base fédérale) que: Le Supplément Fédéral (Qui augmente leur revenu mensuel) !

Alors, en ce cas, votre revenu de travail diminue d'autant votre Supplément annuel pour l'autre année fiscale ! C'est à dire: Si vous travaillez et gagnez disons 1000$ x mois ben... vous ne recevrez plus de Supplément l'année suivante; pensez-y bien car si l'année d'ensuite, vous ne travaillez pas (maladie, blessure ou autres), vous vous retrouverez sans supplément de quelques 700$-800$ par mois. Ça sera la misère à coup sûr !

Conclusion.... à 65 ans et +, vous travaillez pour vous dégourdir les jambes mais pour rien d'autres ! Croyez-en un qui sait de ce dont il parle ! Mieux vaut aller se prélasser au soleil que de travailler après 65 ans et perdre son supplément; pensez-y bien avant que votre NAS apparaisse au Gouvernement avec la mention: Occupe un emploi chez...

Moi j'ai 73 ans j'ai besoin

Moi j'ai 73 ans j'ai besoin de travaille mais vu que j'ai droit au supplement mais avec le montant de 3500.00 que j'ai droit de gagner c'est vite gagner alors je me demande si la possibiliter de pouvoir augmente le montant a 4500 ou meme 5000 sa nous donnerais le temps de travailler plus longtemps sans etre penalise donc ce si est mon opinion merci

credit

Si je gagne avec pension un salaire de 39,000. par année vais-je avoir un credit d'impot pareil.
Présentement je gagne a mon travail environ 8,400. plus pension féderal.r.r.q.plus pension militaire
qui ferais un salaire de 39,000.j'ai 65 ans .
Merci
Michel Ouellette

Monsieur Jean-Marc, vous avez

Monsieur Jean-Marc, vous avez parfaitement raison. Si on veut travailler après 65 ans, il ne faut pas dépasser 3500 $ brut car comme vous le dites si bien, on sera coupé sur notre supplément l'année suivante.

TRAVAIL À LA RETRAITE

J'ai travaillé jusqu'à 72 ans et pense encore y retourner, non pas par manque de $$ mais tout simplement pour me garder en forme et contribuer à la société. Si l'on se limite à un minimum de 3.5K pour ne pas perdre d'autres prestations et qu'on a encore les capacités physiques et morales pour continuer à travailler, alors s'est qu'on est bien dans cette conjoncture et environnement tout en attendant nos prestations venant des payeurs d'impôts qui sont au travail. En conclusion, le travail ne fait pas mourir. Par contre ne pas travailler peut devancer notre départ pour le grand voyage...

Travail à la retraite

J'aimerais plus d’éclaircissement sur ces crédits d’impôts et pièges fiscaux c'est un peu flux et donne l'impression que nous avons beaucoup d'exemptions fiscales.
SVP m'indiquer avec qui je peux discuter
Merci et continuer de bien nous informer

Perte du supplément de revenu garanti (SRG) suite au travail

J'aimerais vous informer que si vous recevez le SRG et qu'en 2017 vous travaillez comme exemple jusqu'en juin 2018, vous cessiez alors de travailler à cette date complètement donc vous devrez le mentionner à la sécurité de la vieillesse et vous allez devoir compléter un nouveau formulaire pour leur indiquer vos revenus futurs 2018 reçus après la retraite et qui seront calculés sur une base annuelle pour les pensions reçues mensuellement et vous recevrez à nouveau le SRG à compter du mois suivant cette retraite définitive soit juillet 2018 en autant que ce n'est que votre revenu de travail qui a fait cesser votre SRG. Ce ministère n'est pas très loquace pour informer les pensionnés de ce qu'ils ont droit.

Retour au travail après la retraite

Bonsoir, je suis pensionnée du gouvernement fédéral depuis 3 ans. Si je retourne travailler, disons en éducation occasionnellement, pour l'instant on parle d'un contrat de 10 jours, est-ce que je devrai contribuer à la régie des rentes et toutes les autres cotisations qu'un travailleur régulier contribu même si je suis retraité? J'ai 57 ans donc ne reçoit pas perçoit pas encore la régie des rentes. Devrais-je m'inquiéter sur l'impact fiscal que ce contrat aurait sur mon revenu imposable (mise à part l'impôt qu'il se doit évidemment). Mon revenu de retraite annuel est de $64,000 et ce nouveau contrat pourrais potentiellement me rapporter + ou - $2000.

Merci

RRQ

J'ai 73 ans à la retraite, et un revenu 30 000$ comme travailleur qui me fait perdre la sécurité de vieillesse et un déboursé de 3 000$ représentant la part de l'employeur et de l'employé au RRQ. Jusqu'à quel âge un travailleur doit-il contribuer au RRQ?

Retraité à l'emplooi

Bonjour,

Doit-il payer les déductions à la source (RRQ, AE, RAP) sur une paie d'un retraité au travail?