Complètes, les assurances voyage des cartes de crédit?

assurance voyage carte de crédit

Pour répondre à cette question, nous avons demandé à toutes les grandes institutions financières de nous recommander une de leurs cartes de crédit de voyage. Nous avons spécifié que la personne qui désirait s’assurer était dans la cinquantaine, qu’elle voyageait hors du Canada régulièrement et que son état de santé était stable. Toutes les institutions financières ont accepté de participer (voir le tableau «Les limites de la couverture santé»). Nous avons épluché leur documentation. Voici ce qu’il faut savoir au sujet de l’assurance voyage des cartes de crédit. 

Assurance voyage: les couvertures de base des cartes de crédit

Toutes les cartes qu’on nous a recommandées offrent quatre couvertures de base: 

  1. Une protection pour les soins médicaux d’urgence. 
  2. Une assurance pour annulation de voyage. 
  3. Une assurance pour retard dans l’acheminement des bagages. 
  4. Une assurance dite «de transport public» (si vous vous blessez pendant que vous voyagez dans un véhicule de transport public). 

Ces couvertures sont valables pour le titulaire de la carte (vous), de même que pour votre conjoint et vos enfants à charge s’ils voyagent avec vous. 

La majorité de ces cartes de crédit comprennent une assurance collision-dommages pour les véhicules de location et plusieurs autres avantages (comme des garanties supplémentaires sur certains achats). 

Toutes les cartes de notre étude commandent des frais annuels qui varient, selon l’émetteur, de 99$ à 150$ (voir le tableau «Les limites de la couverture santé»). Fait à noter, le taux d’intérêt sur les soldes est supérieur à 19% par année. «Ce produit ne vous convient pas si vous avez l’habitude de maintenir des soldes sur votre carte de crédit et si vous ne voyagez jamais, ne désirez pas échanger vos points contre des articles et préférez des chèques cadeaux uniquement», prévient la Banque Laurentienne à propos de sa carte Visa Or Passeport. 

Enfin, toutes les cartes de notre étude ont un «programme de récompenses» qui consiste en une accumulation de points à mesure que vous utilisez votre carte de crédit.

C’est le volet le plus important. La protection minimale pour les soins médicaux d’urgence est de 1 million de dollars, mais la majorité des cartes proposent jusqu’à 5 millions, ce qui devrait être suffisant. 

Exclusion courante dans tous les types d’assurance voyage, les «conditions préexistantes» ne sont pas couvertes lorsque celles-ci sont instables au moment du départ. Par instabilité, on entend: modification de la posologie dans le cas des maladies qui nécessitent la prise journalière de médicaments, prescription d’un nouveau traitement, consultation médicale d’urgence, etc. 

Si ces changements surviennent avant votre départ, votre état de santé pourrait être considéré comme instable, donc inadmissible à la couverture pour soins médicaux d’urgence. L’ennui, c’est que chaque assureur fixe lui-même la période de stabilité de votre état de santé. Avec la carte Banque Nationale MasterCard Platine, par exemple, c’est 90 jours (sans changement) pour une personne de 55 ans. Avec la carte Scotia American Express Or, c’est 180 jours. Soyez attentif à ce sujet.

La protection santé vaut pour des voyages plutôt brefs (voir le tableau «Les limites de la couverture santé»). Tout de même, les couvertures valables pour 21 jours sont courantes. Avec la carte Banque Nationale MasterCard Platine, vous êtes assuré durant 60 jours si vous avez moins de 55 ans. Autrement, plus vous êtes vieux, plus la période couverte raccourcit. 

Comme vous pouvez le constater, l’âge-pivot est 65 ans. C’est le seuil à partir duquel la réduction de la durée de protection entre habituellement en vigueur. Avec la carte RBC Visa Infinite Voyages, une personne de 65 ans ne bénéficie d’une couverture santé que pour les trois premiers jours de son voyage. La carte TD n’en offre que quatre. Avec les cartes de BMO (Banque de Montréal) et de la Banque CIBC, il faut même payer un supplément pour assurer sa santé à 65 ans. 

Par ailleurs: 

  • À moins que la situation ne soit critique, vous devez obtenir l’autorisation de l’émetteur de la carte avant d’engager des frais médicaux admissibles à une indemnisation. 

  • Attention à l’alcool! Si vous tombez dans un escalier après avoir bu quelques mojitos, l’assureur pourrait refuser de vous dédommager dans la mesure où il est établi que vous aviez abusé de l’alcool au moment de l’accident. Un abus correspond à une alcoolémie de 80 mg ou plus pour 100 ml de sang. 

  • La pratique de plusieurs activités sportives est exclue de la couverture, comme la plongée sous-marine avec bonbonne d’oxygène, à moins que vous ne déteniez une qualification de plongeur d’une école certifiée. 

Pour ce qui est de l’annulation avant le départ, cette protection n’est valide que si vous avez payé la totalité de votre voyage avec la carte de crédit en question. Pour vous prévaloir de la couverture, vous devez avoir de bonnes raisons. Exemple: vous avez acheté votre voyage à l’aide de la carte CIBC Aéro Or Visa Infinite. Si vous devez annuler votre périple parce que votre maison vient d’être incendiée, vous serez indemnisé dans la mesure où vous pouvez démontrer que «l’incendie était non intentionnel et qu’il ne résultait pas d’un geste négligent de votre part», nous a précisé la CIBC. 

En ce qui a trait au rapatriement de la dépouille d’une personne décédée, les couvertures varient entre 3 000$ et 10 000$. «Ce n’est pas beaucoup. Rapatrier la dépouille d’un voyageur mort en Asie ou dans toute autre région lointaine peut coûter plus de 10 000$», prévient Danièle Pasquin, présidente de l’agence Club Voyages 1001, de Montréal. 

Le tableau «Les limites des autres protections» détaille les couvertures maximales de quatre importants volets des assurances voyages.

Peut-on se fier aux assurances voyages des cartes de crédit? Rien ne nous indique qu’elles sont indignes de confiance. À l’Autorité des marchés financiers (AMF), elles ne génèrent pas plus de signalements que les assurances voyages ordinaires. «Certains consommateurs se plaignent qu’on leur a refusé l’indemnisation d’un sinistre qu’ils croyaient couvert», dit Sylvain Théberge, porte-parole de l’AMF. En assurance de dommages, ce n’est rien de neuf! 

Dans votre recherche d’information, ne vous limitez pas aux brochures promotionnelles, car des renseignements essentiels peuvent manquer. Consultez plutôt les certificats d’assurance qui sont complets. N’hésitez pas à les réclamer, et attelez-vous à la tâche. En effet, plusieurs de ces documents comptent 50 pages et sont rédigés dans un langage technique, souvent en petits caractères. Prenez des notes et demandez des compléments d’information au personnel de l’institution financière. C’est du boulot, oui, mais c’est le prix à payer pour vous «assurer» d’avoir la bonne assurance. 

Vous aimerez aussi:
Perte ou vol de bagages, il y a des précautions à prendre avant de partir pour ne pas tout perdre. Voici les plus simples et les plus efficaces.
Repas, hébergement, transport, il est possible d'économiser de l'argent en voyage. Nos trucs.
Dans les brochures ou sur Internet, les forfaits voyage promettent des vacances de rêve. Pour éviter les déceptions, mieux vaut lire entre les lignes et poser toutes les questions…


Pages :

3

Commentaires

C'est une comparaison des

C'est une comparaison des cartes de crédit; mais il serait intéressant de connaitre les meilleurs assurances voyage ou encore ce que devrait couvrir une bonne assurance voyage, qu'elle soit sur carte de crédit ou non.

Et si le voyage est effectué en voiture?

Les gens qui utilisent leur voiture pour aller passer quelques mois en Floride, sont-ils couverts?
Doivent-ils avertir auprès de leur carte de crédit avant de partir ?
Quelle preuve devront-ils présenter pour prouver leur date de voyage ?
En cas de maladie, pourront-ils prendre l'avion pour rentrer au Québec et se faire rembourser ce voyage en avion même s'ils étaient partis en auto ?

Assurance voyage

La meilleure compagnie est Tourmed! Couverture complete et tres abordable!