Fractionnement de revenu de retraite: avantageux?

iStockphoto.com

Qu’est-ce que le fractionnement?

Présenté d’abord dans le budget 2007 du gouvernement fédéral, puis adopté par Québec quelques semaines plus tard, le fractionnement des revenus de retraite est une stratégie fiscale qui se traduit, pour le couple, par une réduction globale d’impôt lorsque les bonnes conditions sont réunies.

Le principe est le suivant: admettons que vous et votre conjoint gagnez ensemble 70 000$ par année en revenus de retraite, mais de manière inégale. Vous touchez 56 000$ et votre conjoint, 14 000$. Vous devrez payer beaucoup d’impôt, votre conjoint, peu. Si vous divisez vos revenus moitié-moitié, le maximum permis par la loi, vous diminuerez sensiblement votre facture fiscale, tandis que votre conjoint augmentera la sienne. Or, l’impôt que vous économiserez sera supérieur au supplément que devra payer votre conjoint. Au bout du compte, vous et votre conjoint en sortirez gagnants.

Les revenus admissibles au fractionnement sont les rentes d’un régime complémentaire de retraite (RCR) et, lorsque vous avez 65 ans et plus et que vous êtes le conjoint «fortuné», les paiements réguliers provenant d’un FERR et d’un FRV. Au contraire, les retraits forfaitaires d’un REER, les prestations de la Pension de la sécurité de la vieillesse (PSV), le Supplément de revenu garanti (SRG) et les revenus d’intérêt et de location, notamment, ne peuvent pas être fractionnés. Au Québec, rappelons-le, les conjoints qui touchent des prestations de retraite du RRQ peuvent déjà diviser celles-ci entre eux.



Pages :

1

Commentaires

Fractionnement de revenu de retraite:avantageux?

cela donne une bonne idée, mais j'aurais aimé avoir ce calcul avec un revenu plus modeste,et plus réaliste dans les 50000 milles familial total en revenu divers R.C.R. et FERR et a partir de 65 ans dont l'épouse ne retire pas le maximum de R.R.Q . et retire sa pension du P.S.V. Merci.