Une maison contre un condo

Le passage du statut de propriétaire de maison à la vie de condo peut se faire sans anicroche comme il peut être source de déception. En troquant votre maison contre une copropriété, vous acceptez de vous plier à plusieurs compromis: espace réduit, moins de meubles, moins de liberté. Mais surtout, il faut apprendre à vivre en groupe. Vous êtes obligé de prendre des décisions en commun et dépendez des autres pour régler beaucoup de choses. Définissez vos attentes le plus précisément possible. Cherchez-vous un immeuble habité majoritairement par des retraités ou un endroit où il y a de jeunes familles? Pensez-vous être capable de développer rapidement un sentiment d’appartenance?

Michel Charlebois, président de l’Association des syndicats de copropriété du Québec, estime qu’il faut être prudent avec les immeubles de deux ou trois unités seulement. «Si vous vous entendez bien avec les autres copropriétaires, ce sera le paradis», dit-il. Par contre, si ça va mal, votre vie de copropriétaire pourrait devenir un calvaire, car les divergences d’opinions sont vite polarisées quand on est peu nombreux. Les réunions risquent d’être tendues…

L’espace de stationnement


Résidants de Brossard, en banlieue de Montréal, depuis des années, Joanne et Gaëtan espèrent vendre leur vaste maison afin d’acheter un condo à Montréal. Les enfants ont quitté le nid et le couple en a assez de tondre la pelouse, de pelleter la neige et de payer de substantielles factures de chauffage. «Nous avons aussi envie de nous installer en ville, à proximité des services», souligne Joanne.

Ils ont sur leur liste de magasinage une demi-douzaine de condos dans des quartiers qui les intéressent, mais un seul endroit possède une caractéristique essentielle à leurs yeux: un espace de stationnement privé. «Dans tous les autres cas, il faut garer la voiture dans la rue. En hiver, c’est un gros inconvénient.» Le hic, c’est que ce condo est offert à un prix d’or, qui dépasse le budget de notre couple. L’agente immobilière a indiqué que, à lui seul, l’espace de stationnement fait augmenter le prix de vente de 20000$!

Aux dernières nouvelles, Joanne et Gaëtan cherchaient encore. Ils ont même commencé à regarder des unités situées en banlieue de Montréal, car elles sont plus abordables et disposent d’espaces de stationnement…



Pages :

6

Commentaires

Une maison contre un condo

Bonjour, moi je l'ai fait a l'âge de 46 ans et j'ai maintenant 62 ans et je le regrette encore car avoir sa maison c'est d'avoir son indépendance, plus d'espace pour recevoir sa famille ou des amis, et on peut avoir un plus grand espace dehors, jardin , balançoire,... question investissement (les condo vont connaître une baisse car il y en a trop) donc avec une maison la valeur augmente toujours, de plus avoir un condo on doit payer une hypothèque+ taxes (aussi cher qu'une maison) + les frais de condo qui sont généralement + de 100$ ce qui couvre seulement les frais d'entretien et d'assurance du bâtiment extérieur ,vous devez assumez les frais d'entretien intérieur vous même, de plus si vous avez des voisins qui ne font pas attention soit a ces fenêtre, ou autres extérieur le remplacement entre dans vos frais de condo et quand vient le temps de payer de gros travaux tel que le toit, ou stationnement, ou autres si il n'y a pas assez de fonds dans le roulement des frais de condo vous allez devoir payer la différence de vos poches. Alors pour toute ces raisons je crois qu'il vaut beaucoup mieux garder votre maison ou en acheter une autre plus petite, et engager une compagnie pour faire votre déneigement et votre gazon ce qui sera encore moins cher que les frais de condo et quand vraiment vous ne serez plus capable bien vous pourriez habiter une résidence pour personne autononme du genre 55+. Enfin c'est mon avis et j'espère vous avoir aider a bien réfléchir. .Joyeuses fêtes

La brochure Logements en copropriété: Guide de l’acheteur.

Après avoir logé un appel à la SCHL, au 1 800 668-2642, on m'a appris que ce document n'est plus disponible autrement que sur le site de la SCHL en format PDF.

un condo ou un loyer ...

J'ai acheté un condo (bâtisse de 5 unités) il y a 10 ans , le paradis pendant 5 ans , voisins agréables, impliquées et propres ... Puis 3 unités se sont venues ( maladie, âge , achat d'un chalet ..) remplacé par des gens qui ne veulent rien savoir et surtout rien payer , les chèques de frais mensuels qui rebondissent , chacun fait ce qu'il veut dans les espaces communs . Réunions houleuses, alors je viens décider de vendre , j'ai lâché prise . Avec chance , il est vendu et je pouvais baisser mon prix ... car le marché n'est pas bon ..Avec la législation actuelle , je ne recommanderai pas l'achat d'un condo à mon pire ennemi !!!!. . Faites très attention et rien n'est garanti ensuite ....

La fausse perception de '' Rêve '' de la vie en Condo

J'ai lu avec grand intérêt les articles et commentaires relatifs à la '' Vie de condo '' Je suis retraité dans la soixantaine demeurant dans un cottage sur la Rive-Nord de Montréal ...dans la ville du bonheur ! Effectivement , nous sommes dans la situation oû l'on se pose toutes ces questions de maison -vs- condo -vs- chalet - vs -condo en Floride .Pratiquement , tous les commentaires lus et entendus sont généralement très ou assez défavorables au changement de vie de maison unifamiliale au condo ! D'une part , vivre en '' communauté '' du jour au lendemain ..demande beaucoup d'adaptation ....on ne choisit pas ses parents ....ni ses voisins . ça peut devenir insupportable pour mille et une raisons .D'autre part ,les frais de condo SANS CESSE GRANDISSANTS peuvent devenir source de stress et d'anxiété chronique = crise cardiaque en condo ! De plus , il arrive que l'on vous demande une contribution supplémentaire et spéciale de plusieurs milliers de dollars ( un ami et une connaissance ont vécus cette mauvaise expérience ) pour la réfection de la toiture ..de la piscine ..du centre d'entraÎnement ...du stationnement ....et.des fleurs ! Vous n'avez pas le choix ---il faut payer ,,,c'est la mafia ! Si vous avez deux voitures : problème ..pas de souper au BBQ .sur votre petit balcon !..plus d'amis et ajouté à cela vous devez monter et descendre les escaliers du troisième avec vos 8 sacs de Métro ou IGA . Vous êtes un hamster dans votre 4 et demi Vous quitter pour le chalet et il pleut toute la semaine MAUDIT CONDO QUAND J'AVAIS MA MAISON --IL FAISAIT TOUJOURS BEAU ! JE RESTE DONC DANS MON GRAND COTTAGE .JE FAIS ENTRETENIR LE GAZON L'ÉTÉ ET L'HIVER MA DOUBLE ENTRÉE POUR 4 VOITURES ( POUR LES ENFANTS EN VISITE ) ET LES VOISINS ...BONJOUR ..BONJOUR ...C'EST TOUT !!!

Ne changez pas votre maison pour un condo !

J'ai fait cette gaffe il y a 9 ans et je n'ai jamais cessé de regretter depuis. Mais comme je vis seule, j'hésite à racheter une maison, et je n'ai pas d'enfants. Nous ne sommes que 5 co-propriétaires alors je pensais que ce serait la belle vie. FAUX. je pense je serais mieux dans un gros bloc pour retraités !

Les voisins du dessus en condo en Floride

Le bris du climatiseur du voisin au dessus de moi a causé des dommages d'eau chez-moi. Et maintenant il refuse de payer les frais causés. Que peut-on faire dans ce pays pour le forcer a endosser sa responsabilité. Je lui ai envoyé une mise en demeure mais il n'y a même pas répondu. Nous sommes tous deux Québecois. Puis-je le poursuivre ici au Québec pour ces dommages causés par sa propriété en Floride?