Réduire sa consommation de carburant en hiver? Oui, c’est possible

Consommation carburant hiver

iStockphoto.com

Consommation de carburant en hiver: vérifiez la pression des pneus

L’hiver, avec le mercure qui joue au yoyo, les pneus perdent de leur pression. Voilà qui influe négativement sur leur aptitude à freiner, de même que sur leur durabilité. Mais surtout, les pneus sous-gonflés voient augmenter leur résistance au roulement, ce qui entraîne une surconsommation de carburant – jusqu’à 1% pour chaque pneu sous-gonflé de 2 lb/po² (14 kPa). 

Le meilleur conseil? Vérifier régulièrement (idéalement, à chaque baisse importante du mercure) leur pression, qui doit être celle recommandée par le fabricant. Cette vérification doit s’effectuer lorsque les pneus n’ont pas roulé depuis au moins quatre heures. Et pour que la valve ne gèle pas, on évite de procéder à cette vérification par des températures de -10 ºC et moins. 

Afin de compenser pour les jours où il fait très froid, CAA-Québec suggère d’ajouter de deux à quatre livres supplémentaires à la pression recommandée par le fabricant. Attention cependant de ne pas dépasser la pression maximale inscrite sur le flanc du pneu (généralement de 45 livres). 



Pages :