Pour ou contre Uber?

Pour ou contre Uber?

shutterstock.com

Uber est une compagnie qui gère une application pour téléphones mobiles. Une des versions les plus contestées, la version UberX, permet à des individus d'offrir un service de covoiturage avec leur voiture personnelle. Les prix varient selon l'offre et la demande mais sont généralement moins élevés que ceux des taxis traditionnels. Seuls. les paiements par carte de crédit, gérés par le biais de l'application, sont acceptés. Uber, dont le siège social est à San Francisco, retient 20% du montant de la course et reverse 80% au chauffeur participant par dépôt direct. 

Là où le bât blesse, c'est qu'au Québec, le transport rémunéré de personnes par automobile est régi par la Loi concernant les services de transport par taxi. Cette loi stipule clairement que pour effectuer un transport rémunéré, il faut détenir un permis de propriétaire de taxi ou être un chauffeur lié à un propriétaire de taxi, ce qui entraîne de nombreuses obligations, et des coûts annuels découlant de ces obligations pouvant atteindre plus de 3 000$. Tout cela sans compter les 1150$ pour une formation de chauffeur et les 200 000$ (environ) pour l’achat d’un permis d’opération d’un taxi.

De plus, il faut savoir que la notion de covoiturage commercial (impliquant une rémunération) n'existe pas au Québec en dehors des services de transport par taxi régis par la loi. Pour que le covoiturage soit  effectué sans permis, il doit se faire dans des conditions précises incluant la notion de partage des coûts. C'est pourquoi le service offert par Uber est considéré illégal et suscite la grogne de l'industrie du taxi. Le gouvernement du Québec estime que le service de transport Uber est inévitable mais en respectant certains critères. Pour évaluer la situation et trouver des solutions, le ministre des transports, Jacques Daoust, a annoncé la tenue d'une commission parlementaire qui se tiendra à partir du 18 février. La sécurité des passagers, les règles équitables d'exploitation et une politique profitant au consommateur seront au cœur de débats. Et vous, qu’en pensez-vous? Avez-vous déjà testé Uber ou vous ne jurez que par les taxis?

Vous aimerez aussi:

Louer une voiture à court terme Louer une voiture à court terme

Louer une voiture à court terme, ça peut paraître cher. Pourtant, avec quelques trucs en poche, il y a moyen de s’en tirer à bon compte.


Vous songez à louer une voiture à long terme? Ce type de location a du sens dans certaines situations. Voici ce qu'il faut savoir avant de signer le contrat.

Acheter une voiture usagée peut s’avérer une bonne affaire. Mais il vous faut d’abord faire vos devoirs. Consciencieusement. Sinon, gare aux pépins qui vous feront regretter votre achat. Voici les points à surveiller.


20

Commentaires

UberX

Je considère que le tout est illégal au Québec et que de ce fait des amendes devraient s'appliquer.
Pas de taxes pas de permis pas d'impôt c'est illégal c'est tout.

UberX pour ou contre

Tout a fait contre, quand on pense aux montants faramineux que les propriétaires de taxi doivent débourser pour gagner leur vie, c'est inacceptable. en plus les profit d'UberX s'en vont aux E.U.

Uber

Je suis contre s'ils circulent dans la ville sans payer les mêmes frais que les chauffeurs de taxis, et sans payer d'impôt. Je ne comprends pas le gouvernement qui laisse trainer cette situation. La situation a dégénéré parce qu'il n'y a aucune loi ni règle. Pourquoi ne pas faire des règles égales pour tout le monde?

Contre les gens qui ne respectent pas les lois

C'est complètement aberrant qu'un gouvernement abdique ainsi ses responsabilités! Que le ministre des transports se transforme ainsi en majorette de Uber est consternant. Mais que le premier ministre Couillard dise lui aussi que Uber est incontournable, c'est carrément inacceptable et inimaginable. Ce gouvernement agit comme une république de bananes en invitant des gens qui sont en contravention avec la loi à une Commission parlementaire.

UBER.

En tant que travailleur autonome, j'ai toujours encouragé les taxis, même depuis l'arrivée d'Uber. Cependant, après 3 mauvaises expériences sur les 4 où j'ai pris un taxi, je ne suis plus certain de continuer. Avec leur très mauvais service, leur manque de professionnalisme et de respect des clients, ils ne le méritent pas. Ils n'ont rien fait depuis des années pour s'améliorer, alors ils sont les seuls et premiers responsables de ce qui leur arrive. Aucune entreprise e peut s'asseoir sur ses lauriers en pensant que les clients lui sont acquis! La compétition, c'est sain! Uber répond à un besoin évident que n'offrent pas la plupart des taxis. Alors dès qu'ils seront plus dans la ''légalité", je serai le premier à les utiliser.

Pour ou contre Uber?

Je suis très contre. Je prends des taxis régulièrement, et jamais je ne prendrai Uber à moins que ce soit légalisé. Est-ce qu'on permettrait à un bar d'ouvrir sans permis de boisson? à un travailleur de ne pas payer d'impôt sur ses revenus? C'est la même chose.

Pour ou contre Uber

Je suis contre. Ils sont dans l'illégalité, ça ne nous rapporte rien, puisqu'ils ne paient pas de taxes, pas de permis, etc. Est-ce que la vérification est bien faite concernant les chauffeurs ? Contre pour encore bien d'autres raisons.

En faveur d'UBER

Ce sont des véhicules propres, en bon état, offrant la sécurité des passagers, et surtout un prix moins cher.
Les chauffeurs de taxis prennent généralement du temps pour atteindre la destination du passager, si possible en prenant le long chemin afin de payer plus. Je pense qu'ils ne sont pas honnêtes et consciencieux, ils ne travaillent pas pour la poche du passager.

Uber

Absolument contre. Premièrement, Uber ne paye pas les taxes à nos gouvernements et problablement, qu'ils n'ont pas avisé leurs assureurs auto. Donc risque de ne pas être couverts pour les dommages à leur auto. Les primes sont calculées en fonction d'usage de particulier et non pas de taxis.
Je ne me risquerais pas avec une auto Uber, nous ne savons pas à qui nous faisons affaire !!!

taxis vs UBER

Le contingentement (limitation de l'émission des permis de taxi) a été mis en place par le Gouvernement du Québec vers 1974. Cet situation a été mise en place afin de permettre aux ± 5500 détenteurs de permis de taxi de parvenir à gagner leur vie raisonnablement en travaillant ± 60 heures semaine. À l'époque ± 1500 permis furent rachetés et retirés du marché. Depuis ce temps, ±4000 voitures taxi desservent la région de Montréal. La majorité de ces voitures comptent 2 chauffeurs chacune, donc plus de 8000 travailleurs.
Évidemment, cette réglementation du Gouvernement a amené des obligations. Ex: voitures récentes, inspections mécaniques, assurances appropriées, immatriculation annuelle très élevée sans compter la quasi obligation de se joindre et de payer une cotisation à un intermédiaire de répartitions d'appels (compagnies de taxi) sans compter les taxes TPS-TVQ. Tous ces frais représentent plus de $25 000 par année. De plus, la tarification des taxis est fixée par le Gouvernement et est obligatoire.
Avec le temps, le contingentement a donné lieu à la vente et au transfert de ces permis entre particuliers. Ces transactions doivent être acceptées par la Commission des transports du Québec et la valeur est souvent de l'ordre de ±$200 000. La valeur d'un tel investissement représente généralement le fonds de pension du chauffeur de taxi.
Voilà maintenant la venue d'UBER X qui ne respecte aucune de ces règles en plus de diminuer le prix des courses de plus de 25%.
Encourager ce service est supporter la fin de l'industrie du taxi, la perte 8000 pertes d'emploi réguliers et la perte de ces fonds de pensions qui avaient une valeur de ±$200 000.
Moi, je supporte et encourage l'industrie du taxi.
Merci

Contre Uber

Ce n'est pas juste pour les propriétaire de taxi qui ont payé énormément d'argent pour leur permis

UberX

Je suis contre. Je ne comprends pas qu'il y ait deux poids deux mesures, tout le monde devrait être sous le même régime. Ceux qui utilisent leurs services devraient être plus solidaires

uber

Je suis pour. Lorsqu'on s'assoit dans un taxi, ca part a 4$ donc multiplier par 50 000, on a payer au monsieur son permis a 200 000 sans que le monsieur ait roulé de un pied. merci

Contre Uber

Il s'agit d'une compétition illégale et surtout déloyale contre les chauffeurs de taxi qui ne sont pas déjà riches et travaillent de longues heures...

Contre Uber

Car nos chauffeurs de taxi ne méritent pas de perdre des emplois et je ne comprends rien aux idées de notre 1er ministre.

Installation d'UBER comme taxi en ville

A condition que cette société s'acquitte, comme l'ont fait les autres propriétaires de taxis installés à Québec, des redevances exigées par la Municipalité

Absolument contre

Nous avons des lois au Québec. Mr le Ministre, faites-les respecter

taxi Uber

au Québec, il y a tellement de lois plus que partout au monde

je me demande souvent, sommes-nous en démocratie

pour le Québec, Uber est illégal
parce que les chauffeurs de taxi réguliers sont étouffés de permis de taxes etc

1- légaliser Uber comme les autres taxis conventionnels

2- remettre l'argent dû aux chauffeurs de taxi conventionnels
et leur laisser le champ libre comme le fait Uber

LA JUSTICE AU QUEBEC EST A SE QUESTIONNER

LE GROS BON SENS N'AURAIT PLUS DE PLACE

En politique, les personnes qui nous représentent devraient avoir un diplôme universitaire
en gestion économique, c'est le seul emploi de gens inaptes à remplir leur rôle

lyse

UberX

Je suis contre du moins tant que c'est illégal, de plus je ne sais pas à qui j'ai affaire, est-ce un bon chauffeur, une personne honnête, est-il assuré convenablement?
De plus, il devrait payer des taxes comme tout le monde, le revenu du chauffeur est-il déclaré au fisc!!
Je suis contre le deux poids deux mesures même s'il est vrai que l'industrie du taxi est un monopole et qu'une saine compétition pourrait peut-être être bénéfique pour les consommateurs

Pour

Je suis pour a 100 000% j'ai pris le taxi à de nombreuse reprise pour me rendre a des reunion et j'ai toujour été decu il prenne des chemin plus long pour faire monter les prix qui son déjà exorbitant a la base ensuite il ne sont pas polis et malpropre tout le contraire d'uber qui eux sont poli prenne le chemin le plus cours et les voiture sont impec