Placer ses parents en CHSLD

Jake Thacker via Unsplash

Alors qu’il marchait simplement dans la rue, Ernest, un vigoureux septuagénaire, a subi un accident vasculaire cérébral (AVC). Il est désormais lourdement handicapé : entièrement paralysé d’un côté, il ne peut subvenir à ses besoins de base (toilette, nourriture, prise de médicament). Sa femme n’est pas assez en forme pour en prendre soin. Ses enfants habitent loin. De plus, ils ont un travail prenant et doivent s’occuper de leur propre progéniture. À contrecœur, ils se sont résolus à placer leur père dans un Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Quelles démarches doivent-ils entreprendre?

Pour trouver son chemin dans les dédales administratifs du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), il faut d’abord remonter le cours des événements. À la suite de son accident, Ernest a dû être hospitalisé pour connaître son diagnostic et recevoir les soins d’urgence. Au terme de son hospitalisation, c’est le médecin de l’établissement ou encore son médecin traitant qui l’a dirigé vers le CLSC de son quartier.

Là, Ernest a dû traverser une autre étape, celle du triage. Une infirmière a alors établi les exigences et les priorités de sa demande en matière de soins, d’aide domestique et de soutien. Après avoir renvoyé le patient chez lui, l’équipe du service de maintien à domicile du CLSC sélectionne les professionnels de la santé qui seront affectés à son dossier: infirmières, ergothérapeutes, travailleurs sociaux, etc. Au cours d’une visite à domicile programmée par la suite, Ernest, avec l’aide de sa femme et de ses enfants, a rempli un questionnaire permettant de dresser un profil détaillé de sa situation personnelle. C’est sur la base de ce document que ses besoins seront déterminés et qu’un plan d’intervention sera établi par le CLSC, comprenant le nombre d’heures de soins et de services dont il pourra bénéficier.

Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Placer ses parents en CHSLD

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

2

Commentaires

demence avancee de ma mere 96 ans

moi et mes deux soeurs voulons aide necessaire pour noy
tre mere elle est defisciente de plus en plus maligne de ne pas se rappeler hallucination soir nuit voleur se fais voler ne distingue plus ses vetements melange ne sais plus ouvre robinet brulant ne reconnais plus c est vetement incontinence se chicane ne sais l
plus pour repas vis avec mon frere defiscience intellectuel et sourd absent matin au soir hygiene ne sais plus ninourriture tourne en rond plus capable gerer son argent lacache et ses vetement dis c est faire volee pleure et incontinente

Placer maman

J'ai 71 ans.. je m'occupe de ma mère depuis plus de 20 ans.maintenant elle a 97 ans et semi voyante et sourde..c'est difficile de la placer.. elle n'est pas du tout autonome..je dois tout faire,même l'aider à se coucher .. à se lever..à manger.. tout quoi..je suis fatiguée..que dois-je faire ?