Partager la route avec les poids lourds

Partager la route avec les poids lourds

iStockphoto.com

Imaginez-vous au volant d’un poids lourd de 40 tonnes, que vous pilotez sur la première voie de l’autoroute. À votre droite se trouve une bretelle de sortie. À votre gauche, votre rétroviseur montre qu’une voiture s’amène à vive allure. Sans vergogne et au détriment de toute sécurité, son conducteur vous coupe, puis freine devant votre imposante grille chromée avant d’enfiler la bretelle à la toute dernière seconde. Si ce n’avait été de votre présence d’esprit – et de votre freinage d’urgence –, l’imprudent n’aurait pas atteint sa destination en un seul morceau, ce jour-là. 

Des scénarios du genre, les femmes et les hommes camionneurs en vivent au quotidien. Vrai qu’ils ne sont pas tous des exemples de parfaits professionnels: certains suivent de trop près, d’autres ne cèdent pas le passage... Mais eux aussi sont humains, ont des sautes d’humeur et, ce qui n’arrange pas les choses, se font régulièrement couper le chemin à deux poils de leur calandre. En somme, il revient souvent à nous, conducteurs de véhicules de tourisme, de leur faciliter la vie. Voici comment. 

Laissons-leur leur espace vital 

Vous vous rappelez ces campagnes de sensibilisation d’autrefois: La route, ça se partage? On y a dit et redit qu’un poids lourd ne transige ni avec les mêmes distances de freinage, ni avec les mêmes angles morts qu’une voiture de promenade. C’est encore vrai aujourd’hui. C’est pourquoi la règle d’or veut qu’on laisse, entre soi et le fardier, l’équivalent d’une seconde de distance pour trois mètres de longueur d’équipement – voire davantage, si les conditions routières sont défavorables. 

Soyons courtois... 

Au-delà de la sécurité routière, il y a la courtoisie au volant. Et celle-ci est régulièrement mise à mal par les automobilistes qui ignorent tout des désagréments qu’ils peuvent causer aux camionneurs. Par exemple, combien savent qu’un conducteur de poids lourd qui doit subitement ralentir, parce qu’on lui a coupé la route, devra rouler pendant trois longs kilomètres avant de pouvoir reprendre sa vitesse de croisière?



Pages :

2

Commentaires

Quand ils suivent de trop pres

C`est tres beau mais que fait*on en hier sur une route à une seule voie et c`est trre glissant

Si ils suivent de trop près

@ Pier,
tasse-toi sur l'accotement et laisse-le passer :-)