Fraude par carte de débit: protégez-vous

Les Canadiens utilisent leurs cartes de débit des millions de fois par jour aux terminaux des points de vente et aux guichets automatiques pour faire des achats et accéder à leurs comptes. Même si la majorité des transactions s’effectuent sans problèmes, les cas de fraude par carte de débit sont en augmentation depuis quelques années. D’un bout à l’autre du Canada, les banques et les institutions financières ont remboursé en 2008 quelque 104 millions de dollars volés aux titulaires de cartes de débit dans leurs comptes. Il y a à peine trois ans, les pertes imputables à ce type de fraude s’élevaient à 70,4 millions de dollars.

Novembre est le Mois national de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité, et le Conseil canadien de la sécurité conseille aux Canadiens de prendre des mesures pour protéger leurs cartes de débit et leurs numéros d’identification personnelle (NIP). Ce faisant, ils courront moins de risques d’être eux-mêmes victimes de fraude. Certaines institutions financières peuvent assumer les pertes dans les cas de fraude qui surviennent au Canada, mais vous pourriez être tenu responsable des pertes subies s’il s’avère que vous avez été négligent avec votre NIP et votre carte.


Que faire pour vous protéger contre les fraudes par carte de débit?


  • Protégez toujours votre NIP des regards: masquez-le avec votre main ou votre corps lorsque vous l’entrez au clavier.

  • Ne prêtez jamais votre carte et ne dévoilez jamais votre NIP à qui que ce soit.

  • Mémorisez votre NIP; ne l’écrivez nulle part.

  • Assurez-vous que votre NIP ne peut pas facilement être détecté si votre carte est perdue ou volée — n’utilisez pas votre date de naissance, votre adresse ou une partie de votre numéro de téléphone.

  • Si le guichet automatique ou le terminal du point de vente semble avoir quelque chose d’inhabituel, ne l’utilisez pas. Signalez la situation à la police, au marchand ou à votre institution financière.

  • Passez en revue régulièrement vos relevés bancaires mensuels ou en ligne, et signalez immédiatement à votre institution financière tout élément inhabituel, comme des transactions manquantes ou une transaction que vous n’avez pas faite.

  • Changez périodiquement de NIP.

  • Si votre carte est perdue, volée ou bloquée dans un guichet automatique, ou si vous constatez qu'une transaction non autorisée a été faite, avisez votre institution financière immédiatement.

  • Évitez de vous laisser distraire lorsque vous faites des transactions à un guichet automatique.

  • Gardez toujours votre carte à l'œil; glissez-la vous-même dans le décodeur ou, si vous ne le pouvez pas, assurez-vous qu'on ne la passe pas deux fois.

  • Connaissez vos limites quotidiennes de retraits en espèces et d'achats aux points de vente. Si elles excèdent vos besoins, demandez à votre institution financière de les réduire.  



Pages :

1

Commentaires

Une 2e ccarte?

Deouis 5 ans, j'utilise une 2e carte avec un petit montant maximum (500$) pour effectuer des transactions quand je ne suis pas certain de la sécurité.