Argent: nos munitions face à la COVID-19

Micheile Henderson via Unsplash

Depuis que la province s’est mise sur pause en mars dernier, des mesures temporaires ont été prises afin de soutenir les travailleurs et les retraités secoués par la crise. Desquelles pourriez-vous bénéficier?

 

 

Quand on est retraité

Le plus grand souci dans ce cas-ci est l’importante baisse de valeur du portefeuille d’investissement. C’est paniquant, surtout en période de décaissement. Et même s’il faut résister à l’envie de tout vendre, on fait tout de même face à des obligations basées sur la valeur avant l’arrivée de la pandémie. Maurice, retraité confiné de 75 ans, s’inquiète du peu de temps qu’il a devant lui pour une reprise des valeurs dans son portefeuille. 

Pour la plupart de ceux qui reçoivent déjà une rente de retraite d’un régime de pension agréé, rien ne change. Les rentes demeurent les mêmes. Cependant, les retraités dont les revenus proviennent d’un fonds de revenu viager (FRV) ou d’un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) sont les plus inquiets. Ils comptent sur ces retraits pour vivre et se voient obligés de retirer des sommes calculées sur la valeur de leur portefeuille au 1er janvier 2020, alors que les rendements étaient nettement plus élevés.

Le 18 mars, le gouvernement fédéral annonçait une réduction temporaire (pour l’année 2020 seulement) de 25 % du taux de retrait minimum d’un FERR. Cette réduction s’applique aussi aux paiements de prestation variables d’un régime de pension agréé à cotisation déterminée.

Gilles, retraité de 78 ans, a déjà effectué son retrait minimum de 10 000 $ de son FERR en janvier dernier. Peut-il retourner la différence de 2500 $ dans son FERR? Malheureusement, la mesure n’est pas rétroactive.

Les programmes sociaux fiscaux sont cependant maintenus. Les rentes de la RRQ et la pension de la Sécurité de la vieillesse sont déposées comme prévu. Pour éviter des retards de livraison de poste, il est recommandé de s’inscrire au dépôt direct.

 

 

Quand on est travailleur

Si on a perdu son emploi à cause de la COVID-19, l’épargne n’est plus une priorité. On vise davantage à survivre en remaniant son budget pour répondre à ses besoins essentiels. Si on a besoin de liquidités, mieux vaut alors privilégier les retraits du CELI plutôt que du REER. La Banque du Canada a baissé le taux directeur à trois reprises et les institutions ont emboîté le pas en abaissant leur taux préférentiel. Les versements des prêts hypothécaires à taux variable ont diminué.

Les institutions financières offrent aussi la possibilité de reporter jusqu’à six versements mensuels de notre hypothèque (intérêts et capital). Ces paiements reportés s’ajouteront toutefois à notre capital. Il en est de même pour plusieurs emprunts personnels et cartes de crédit.

Qu’en est-il pour une perte de revenus? Le 16 avril, le gouvernement fédéral a instauré la prestation canadienne d’urgence (PCU). Un paiement de 2000 $ imposable est versé, selon l’admissibilité, pour une période de 4 semaines, jusqu’à un maximum de 16 semaines. La date limite pour en faire la demande est fixée au 2 décembre 2020. Les conditions d’admissibilité sont les suivantes:

- on a cessé de travailler à cause de la COVID-19;

- on habite au Canada;

- on a 15 ans ou plus au moment de la demande;

 - on a gagné un revenu d’au moins 5000 $ brut au cours des 12 derniers mois ou en 2019. Ce revenu doit provenir de l’une ou plusieurs des sources suivantes: revenus bruts d’emploi, revenus d’un travail indépendant, dividendes non déterminés;

-  on n’a pas demandé de prestations d’assurance-emploi pour la même période d’admissibilité;

- on n’a pas gagné plus de 1000 $ de revenus combinés d’un emploi ou d’un travail indépendant pendant 14 jours consécutifs ou plus au cours de la période initiale de 4 semaines;

- on n’a pas quitté son emploi de façon volontaire.

On peut être qualifié si, comme Andrée, on doit cesser de travailler pour prendre soin de sa mère atteinte de la COVID-19. Même chose si on a un faible revenu (550 $ ou moins par semaine) d’un secteur décrété essentiel à la lutte contre la COVID-19. On recevra aussi du gouvernement du Québec un complément salarial temporaire de 100 $ par semaine, connu sous le nom de Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE). Dès le 19 mai, on peut s’inscrire pour recevoir un versement le 26 mai.

Plus que jamais, l’inscription à Mon dossier pour les citoyens – Revenu Québec et à Mon dossier – ARC est recommandée pour accélérer nos demandes de prestations. L’Agence du revenu du Canada (ARC) et Service Canada travaillent de concert pour faire le rapprochement des paiements. Si on a reçu deux montants de ces deux sources, on recevra une lettre du gouvernement pour demander des précisions. On devra alors rembourser le trop-perçu. 

 

 

Et les impôts?

La date limite pour produire et transmettre nos déclarations de revenus 2019 est reportée au 1er juin 2020. La date limite pour payer notre solde dû est reportée au 31 août 2020. Toutefois, si on veut recevoir des prestations comme le Supplément de revenu garanti ou les crédits d’impôt de solidarité et de la TPS, il est recommandé de produire ses déclarations de revenus au 30 avril pour éviter tout retard au mois de juillet prochain.

Toutes les prestations d’urgence sont versées sans aucune retenue à la source. Elles s’ajouteront donc aux autres revenus de l’année 2020 et on aura à payer l’impôt en conséquence, tout dépendant de son taux marginal d’imposition. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut mettre de côté au moins 25 % des versements pour payer sa facture fiscale l’an prochain. Pour s’inscrire ou accéder à Mon dossier, demander la PIRTE ou obtenir des infos sur la COVID-19: Revenu Québec à revenuquebec.ca ou au 1 800 267-6299. Pour s’inscrire ou accéder à Mon dossier, demander la PCU ou obtenir des infos sur la COVID-19: Agence du revenu du Canada à canada.ca ou au 1 833 784-4397.

 

 

Les mesures temporaires en bref

- Délai accordé pour la production des impôts et le versement des soldes dus.

- Création de la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

- Mise en place du Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE).

- Offre de soutien hypothécaire et report de paiements d’emprunts personnels.

Diminution du taux de retrait des FERR et des FRV.

- Augmentation du crédit de la TPS – Versement unique d’une prestation supplémentaire moyenne de près de 400 $ pour les personnes seules et de près de 600 $ pour les couples.

 

Il est conseillé de consulter régulièrement les sites de l’ARC et de Revenu Québec pour connaître l’évolution de ces mesures.

 

 

Liens utiles

• Revenu Québec

1) Pour s’inscrire à Mon dossier 

revenuquebec.ca/fr/citoyens/mon-dossier-pour-les-citoyens/

2) Pour demander la PIRTE

revenuquebec.ca/fr/services-en-ligne/services-en-ligne/services-en-ligne/demander-les-prestations-du-programme-incitatif-pour-la-retention-des-travailleurs-essentiels/

3) Pour des infos sur la COVID-19

revenuquebec.ca/fr/maladie-a-coronavirus-covid-19/faq-pour-les-citoyens/

 

• Agence du revenu du Canada

1) Pour s’inscrire à Mon dossier

canada.ca/fr/agence-revenu/services/services-electroniques/services-electroniques-particuliers/dossier-particuliers.html

2) Pour demander la PCU

canada.ca/fr/services/prestations/ae/pcusc-application.html

3) Pour des infos sur la COVID-19

canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19.html

 



5

Commentaires

Article

Vraiment intéressant et enrichissant

Tps

On se base sur les revenue de 2018 pour savoir si on peu recevoir le montant de 400 dollars en 2018 je gagnais trop et j’avais 63 ans maintenant j’ai 65 retraite avec un revenu de moins de 35000 dollars mais pas aidé je trouve cela injuste

Aide

J,ai 71ans je travaille a temps partiel, depuis le covid je n'ai plus de revenus.Laide du gouvernement prent bientôt bientôt que puis-je faie .MERCI

Revenu

J'ai 78 ans ,je suis proche aidante ,est ce que je peu avoir de l'aide monétaire

PCU

Je suis une travailleuse d'expérience et quand on m'a mise à pied en mars,j'ai fait une demande de PCU et j'ai été accepté.Demain je retourne au travail 3 jours semaine et je peux gagner 1000$ par mois sans que ça touche à la PCU.C'est un bon coup de main pour l'instant mais je prend mes précaution pour les prochains impôts