Un vélo une ville : 24 triporteurs pour l'été 2017

Un vélo une ville : 24 triporteurs pour l'été 2017

Courtoisie

Destinées à offrir des emplois structurés et rémunérateurs à de jeunes décrocheurs et de nouveaux arrivants qui multiplient les efforts pour se réinsérer socialement, ces micro-franchises visent à moyen terme à créer une centaine d’emplois dans les grands centres urbains du Québec au cours des trois prochaines années. Un vélo une ville compte ensuite étendre le projet dans tout le Canada à l'été 2018. Deux triporteurs seront réservés au balades touristiques (72 $ pour une heure) et un autre servira à des livraisons locales (rayon de 2,5, km) pour les détaillants et résidents de Griffintown.

D'autre part, les aînés vivant en résidence ou à leur domicile de façon autonome ont accès à plus de 24 triporteurs gratuitement dans 12 villes différentes. 43 emplois saisonniers sont ainsi créés et les gens de 55 ans et plus peuvent faire leurs courses ou découvrir des attraits touristiques à bord des triporteurs.

Durant la conférence annonçant les nouveautés 2017, Bernard Landry, président du conseil d’administration de l’entreprise d’économie sociale Un vélo une ville et ancien premier ministre du Québec, a mentionné le succès de l'opération qui permet essentiellement de créer de nouveaux rapports solides entre les générations.

Pour faire une réservation de triporteur (48 heures à l'avance), on va au unvelouneville.org ou on appelle au 1-844-835-6383.

Bonne route!

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Un vélo une ville : 24 triporteurs pour l'été 2017

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

1

Commentaires

Bonne idée

Bonjour,

Pourquoi pas ? Cela brisera l'isolement de nos aînés et si tout est fait de façon sécuritaire, c'est formidable !

Le partage de la route n'a qu'à bien se tenir.

Félicitation pour l'innovation et la création d'emplois.

20170608