Voyage: rêver des Îles

Voyage: rêver des Îles

Sandrine Champigny

Terre rouge, mer agitée et paysages intouchés, les Îles de la Madeleine représentent un inconnu que plusieurs aimeraient découvrir un jour. 

Pays des phares et des falaises escarpées, les Îles de la Madeleine s’atteignent par avion à partir de Montréal et Québec, on en voiture, en se rendant jusqu’à Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, pour prendre le traversier vers cet archipel du Saint-Laurent. 

Si la destination semble gagner en popularité année après année, les Îles restent recluses et, bien qu’il puisse être cliché de le mentionner, s’y rendre est une garantie de paix. Il n’est pas rare de se retrouver seul au monde en marchant sur la plage ou en se promenant dans les sentiers du littoral. 

Arrêts gourmets

Les Îles de la Madeleine sont connues pour leur pêche aux homards et aux crabes. Impossible de ne pas se régaler quand on y débarque, car ce ne sont pas les gourmandises qui manquent! Pour le lunch, rendez-vous au Café de la Grave (cafedelagrave.com). Situé sur la rue pittoresque adjacente au site historique de La Grave, l’adorable café bistro propose une nourriture locale, et le midi, on y mange des moules-frites pour à peine 15 $! Pour un dîner typique, il est aussi possible d’arrêter sur les quais de Grande-Entrée où des shacks servent des repas simples, cuisinés avec des fruits de mer fraîchement pêchés. 

Pour une soirée plus élégante, on choisit le restaurant du Domaine du Vieux Couvent (domaineduvieuxcouvent.com). Sa salle vitrée offre une vue magnifique sur le coucher de soleil. Si on veut en apprendre plus sur les fonds marins, on se dirige plutôt vers le Bistro Plongée Alpha (plongeealpha.com), le restaurant du plongeur Mario Cyr, où se tiennent régulièrement des conférences.

Pour emporter 

Pour ramener une touche des Îles à la maison, les options ne manquent pas non plus. Impossible de ne pas s’arrêter au Pied-de-Vent (fromageriedupieddevent.com), fromagerie mythique des Îles. Certains des fromages ne sont disponibles que sur place, donc on fait le plein! Fan de fromage en grains? Il arrive habituellement le mercredi, et il faut se dépêcher pour en avoir! La fromagerie abrite également un économusée particulièrement instructif sur les méthodes de fabrication des différents produits. Sur place, il faut absolument emprunter le petit sentier de l’autre côté de la route. Il mène au bord de l’eau, on y aura une vue époustouflante pour grignoter nos délicieuses victuailles. Les amateurs de fromage feront également un arrêt chez Les Biquettes à l’air (biquettes.ca). On peut aller y pique-niquer et flatter les biquettes en question. Un fromage délicieux pour les amateurs de chèvre!   

Après les provisions de fromage, en route pour le Fumoir d’antan (fumoirdantan.com)! On y fume le hareng de manière traditionnelle. On y trouve également plusieurs autres produits de la mer fumés sur place. Ce fumoir familial est aussi un économusée. Pour la visite, on évite de mettre nos plus beaux vêtements: l’odeur de fumée s’imprègne assez fortement dans les tissus! 

On termine notre parcours gourmand à l’Abri de la tempête (alabridelatempete.com), la micro-brasserie la plus connue de l’archipel. Comme elle est située tout près de la plage, on peut y boire et manger des produits locaux, idéalement installé sur leur terrasse panoramique. Certaines des bières servies ici ne sortent jamais des Îles, il vaut donc la peine de demander lesquelles pour pouvoir les goûter!

On mange local, mais on «sent» local aussi. En quête d’une activité originale, on se rend chez Quatre Feuilles (tourismeilesdelamadeleine.com), une entreprise d’herboristerie dont la mission est de mettre en valeur les plantes indigènes des Îles, dont l’unique myrique de Pennsylvanie. Quatre Feuilles offre des activités d’interprétation et de distillation pour les visiteurs. 

Bienvenue dans une carte postale 

Si l’on mange bien aux Îles, ce sont ses paysages, à la fois riches et désertiques, qui émeuvent. Peu importe où on se trouve, regarder le lever ou le coucher du soleil est une activité en soi. Ceux qui rêvaient des fameux paysages de sable rouge et de maisons colorées seront servis! Les phares sont pratiquement partout près des côtes et les maisons arc-en-ciel, dispersées çà et là sur les collines d’Havre-aux-Maisons. 

Sur la plage de la Grande Échouerie, on marche pendant des kilomètres sans croiser âme qui vive. Elle fait d’ailleurs partie de la Réserve nationale de la Pointe-de-l’Est, un territoire protégé où il est possible d’explorer deux sentiers, les Marais salés et l’Échouerie, qui offrent des paysages typiques de la région. Dunes et végétation unique, en plus d’une faune ailée diversifiée, sont particulièrement plaisantes à découvrir en randonnée autonome ou avec un guide. 

Si on visite les Îles au mois d’août, on fait un arrêt obligatoire à la plage de Sandy Hook, aussi appelée la plage du Havre. C’est sur ses berges qu’a lieu l’impressionnant concours de châteaux de sable des Îles, habituellement du 7 au 9 août (mais à vérifier avant de s’y rendre cet été, compte tenu des consignes gouvernementales en vigueur sur les rassemblements). Il est possible de marcher sur la plage jusqu’à la pointe du Bout du Banc, où nous attend une vue spectaculaire sur l’île d’Entrée. L’office de tourisme conseille de prévoir trois heures de marche aller-retour si on décide d’y aller à pied. 

En quête d’aventure et de tranquillité? L’Auberge la Salicorne (salicorne.ca) est parfaite pour s’occuper sans se casser la tête. Entre camp de vacances et lieu de villégiature, elle offre aux voyageurs des excursions, des visites et des activités en tout genre. Kayak de mer, SUP yoga, massage, tour des Îles… il y en a pour tous les goûts! On y va particulièrement pour son accueil chaleureux et son côté reclus. Située à Grande-Entrée, elle est dans un secteur légèrement moins achalandé des Îles, au grand bonheur des vacanciers en quête de silence et de paix. 

En pratique

Y aller En avion, en voiture ou en croisière. Une fois sur place, il est toutefois avantageux et pratique de se déplacer en voiture.

Où dormir? Pour un confort assuré en mode bed and breakfast, on va à la Butte Ronde, couette et café. Info: labutteronde.com.

Avant de voyager, assurez-vous que les attractions sont ouvertes au public.



2

Commentaires

Planifier une visite

Je veux faire découvrir les îles à mon garçon car nous avions projeté un voyage au Portugal en août qui ne pourra avoir lieu. Est-ce que les Îles sont débloquées aux visiteurs de d'autres régions. Nous sommes de la Montérégie. Où pourrions-nous réserver à part la Salicorne que je connais bien pour y être allée à deux reprises?

Mon voyage aux Îles

Parmi les voyages que j'ai fait en Europe et ailleurs, celui aux Iles-de-la-Madeleine demeure le plus beau et le plus romantique. Les plages! Il n'y en a pas de plus belles, même en Grèce. Et même si je ne mange ni poisson, ni fruits de mer, je n'ai manqué de rien et dégusté les meilleurs plats: de la mélasse bouillie versée sur des quignons de pains frais, y'a rien de meilleur. J'ai même participé à une pêche en haute mer avec le propriétaire du gîte où nous logions, où j'ai gigué la morue et en pêché 3, et qui m'a dit que j'avais le ''pied marin''. Peux-tu vous dire que j'étais fière autant que pour mes cousins grands navigateurs et capitaine de la Garde côtière. Oui. les Îles-de-la-Madeleine, ça vaut le détour pas à peu près.