Voyage au Costa Rica

iStockphoto.com

Costa Rica: le parc national Palo Verde

Première expédition: le parc national Palo Verde, pour les amateurs d’oiseaux aquatiques et de végétaux. Des deux sentiers de randonnée du royaume des iguanes, on observe quelques-unes des 150 espèces d’arbres qui s’y trouvent. Cet immense parc abrite une douzaine d’habitats naturels forêt tropicale sèche, marécages, prairies et plaine inondée pendant la saison humide qui transforme le paysage et attire les oiseaux migrateurs. Au bout de la route, on découvre la rivière Tempisque. Une magnifique balade en bateau permet d’admirer plusieurs représentants de la faune ailée parmi les 279 espèces identifiées: aigrettes, jacanas au ventre brun orangé, canards dendrocygnes à ventre noir, ibis, hérons... Quand on dit que le Costa Rica est riche en raison de sa faune et de sa flore, on ne ment pas!

Playa Tamarindo: plage paradisiaque

Sable chaud, couchers de soleil spectaculaires sur la mer, palmiers, tout concourt à donner un ton vacancier à Playa Tamarindo, endroit très fréquenté mais tout de même relativement calme. Les plages sont tellement immenses que l’on finit toujours par trouver un endroit tranquille! Les surfeurs, jeunes et vieux, offrent tout un spectacle: certains sont très bons, d’autres... beaucoup moins!

La ville offre une multitude de restaurants et des hôtels particulièrement intéressants, comme le Jardin del Eden, entouré d’un jardin mature, de sculptures et d’une piscine où les parasols de chaume accueillent les bougainvilliers. Et la plage est tout près.



Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Voyage au Costa Rica

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

1

Commentaires

J AIMERAIS VOYAGER MAIS JE

J AIMERAIS VOYAGER MAIS JE SUIS SEULE